AccueilA la UneSupposée diffamation contre...

Supposée diffamation contre Ngobila : Mukebayi face à la justice le 25 mars

Une citation à prévenu a été établie contre le député provincial, Mike Mukebayi, pour diffamation et injures.

Proche de Moïse Katumbi, l’élu de Lingwala est attendu à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, le 25 mars 2022. En première ligne des plaignants, le gouverneur de Kinshasa lui-même, Gentiny Ngobila. Il est reproché à Mukebayi d’avoir méchamment et publiquement imputé au chef de l’exécutif provincial des faits de nature à porter atteinte à son honneur. Des propos qu’il aurait tenus lors de son passage sur les médias CPL TV, YEBA TV et BUZZ TV.

“Ngobila est un corrupteur qui croit tout résoudre avec l’argent; et entretient une trentaine de députés provinciaux de Kinshasa ; Ngobila n’a pas étudié et n’a pas d’aptitudes intellectuelles à mettre au service de la ville et de la République ; Ngobila a détourné 5 millons de dollars (dollars américains cinq millions) avec madame Elysée Minembwe (ancienne ministre nationale du Plan) que les Chinois ont décaissés pour les forages à Kinshasa, Ngobila contribue au bilan négatif du chef de l’Etat à Kinshasa lesquelles allégations sont des faits précis qui sont de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération du gouverneur Gentiny Ngobila ou encore l’exposent au mépris public”, a rappelé le ministère public.

Les autres plaignants sont notamment, Freddy Bonzeke, directeur de cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa, Belise Okonda, responsable de la cellule de communication et un certain Levy que Mukebayi aurait accusé d’être un “porteur de mallette-à-sous pour distribuer et acheter les gens pour le compte du gouverneur Ngobila”.
 
Dans sa réaction, l’avocat de l’élu de Lingwala a indiqué que “le gouverneur Gentiny Ngobila doit comparaître en personne pour cette confrontation”. Si non, il sera traduit en justice “pour action téméraire et vexatoire”.Reagan Ndota
OURAGAN

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.