AccueilA la UneJean-Claude Katende :...

Jean-Claude Katende : « A qui profite les fonds générés par la patrouille financière de l’IGF ? »

L’Inspection Générale des Finances (IGF) est la gardienne des finances publiques. Depuis la relance de sa mission de contrôler les entreprises du portefeuille de l’Etat et les ministères en mars 2020, les caisses de l’Etat sont renflouées.

Le budget est passé de 4 milliards de dollars américains en 2019 à plus de 10 milliards. Mais le problème d’impaiement continue. Face à cette situation, le défenseur des droits de l’homme Jean-Claude Katende s’interroge, à qui profite toutes ces sommes récupérées auprès de l’IGF ?

Le coordonateur de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme constate que les députés provinciaux, ministres provinciaux et autres fonctionnaires ne sont pas payés, une incohérence : « A qui profite les fonds générés par la patrouille financière de l’IGF, les professeurs des universités n’ont reçu aucune augmentation, les députés et ministres provinciaux sont impayés depuis plusieurs mois. Les enseignants des écoles primaires et secondaires sont toujours dans la galère », essaie-t-il de comprendre.

Certains pensent que ces patrouilles financières de l’IGF ne rapportent rien. Mais beaucoup s’étonnent que le gouvernement se vante de records dans la mobilisation des recettes mais qu’après plus rien ne suit. D’autres pensent que la situation s’améliorera dans l’avenir.

La Rédaction
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.