Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilEn continuSécuritéSoutien du Rwanda...

Soutien du Rwanda aux M23: “on ne peut pas aller dans cette rhétorique des militaires pour personnaliser le sujet”. ( P.Muyaya)

Une nouvelle polémique est née entre Kinshasa et Kigali depuis la reprise d’attaques des positions des FARDC par les rebelles du M23.
L’armée congolaise par le truchement du porte parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion qui sévi dans cette province.

Dans une interview accordée à RFI, Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias, porte parole du gouvernement calme la donne.

“ Il y a eu une incursion de rebelles du M23, c’est pour la deuxième fois, la première c’était au mois de novembre dernier, c’est les mêmes méthodes, on connaît la proximité qui a toujours caractérisée ces forces rebelles avec le pays dont vous parlez, évidemment, si les militaires en parlent, c’est eux qui peuvent l’attester ; mais aujourd’hui, nous on ne peut pas se focaliser sur ces choses parce que le temps est venu de construire une relation de paix dans la sous région”, a indiqué Patrick Muyaya dont la réponse ne semble pas convaincre l’opinion qui pense qu’il a été trop Clément envers le Rwanda qui depuis la nuit de temps est aux côtés des rebelles du M23.

Selon plusieurs analystes, le Ministre qui soutient le nouveau narratif dans sa vision avec les pays voisins, n’apporte pas un appui au gouverneur militaire qui a présenté le weekend dernier, les deux militaires rwandais capturés dans le rang des rebelles du M23.

“ On ne peut pas aller dans cette rhétorique des militaires pour la quelle il existe de mécanismes de vérification entre les deux pays, ces mécanismes seront activés, les contacts diplomatiques vont se faire s’il s’avère que les choses puissent être clarifiées”, a déclaré le porte-parole du gouvernement sur un ton moins ferme, alors que la situation sur terrain prouve le contraire, ce avant de dire qu’il était pas certain que les deux personnes présentées par le gouverneur militaire puissent être des militaires rwandais.

 
“ Je ne voudrais pas aller sur ce champ pour personnaliser le sujet, nous travaillons pour la paix dans la région”, a martelé Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement.

Cette façon de faire prouve une fois de plus, qu’il y a un problème de coordination dans l’action gouvernementale, estime quelques congolais.


24sur24.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.