Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneUne autre motion...

Une autre motion de défiance à l’Assemblée nationale : déjà 62 signatures récoltées contre le VPM/Intérieur Daniel Aselo

Après la déchéance, le 30 mars 2022, du ministre de l’Économie nationale Jean Marie Kalumba, pour « violation du code de bonne conduite de l’agent public de l’Etat, et pour avoir donné de l’argent à des enfants mineurs; l’importation de poissons chinchards de la Namibie, en lieu et place de l’acquisition des bateaux de pêche et l’appui aux pêcheurs locaux; la hausse des prix des produits de première nécessité sur le marché congolais; le non-respect des tarifs officiels par les opérateurs du secteur du transport aérien; les pénuries d’essence dans certaines stations de la capitale et les prix relativement élevés des carburants à l’intérieur du pays », quelques députés nationaux viennent d’initier une autre démarche analogue contre le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito. Ce n’est pas un poisson d’Avril.

62 signatures sont déjà récoltées pour en découdre avec ce membre du gouvernement Sama Lukonde.

 » À ce stade, 62 signatures sont enregistrées et les autres continuent de signer. Sans faute, le VPM Aselo va tomber parce qu’il ne joue pas correctement son rôle » , a déclaré un député national parmi les signataires de cette motion.

Et de poursuivre, « Daniel Aselo a rencontré Augustin Kabuya ce jeudi 31 mars dans la soirée pour rechercher son soutien afin qu’il ne soit éjecté. Mais malheureusement, Kabuya ne saura rien faire ».

Le VPM Aselo est accusé de « mal gérer les provinces et autres secteurs qui relèvent de ses attributions ».

« Les propos du vice-premier ministre sont graves. Apparemment, il a d’autres informations qu’il n’a pas voulu dire à la place publique. Il doit venir devant la représentation nationale pour s’expliquer. On ne gère pas la chose publique sous émotion », avait déclaré le député national Jackson Ausse.

Daniel Aselo a été devant les députés le mercredi dernier pour donner des explications sur la question orale avec débat lui adressée. Il retourne à l’Assemblée nationale ce vendredi 1er avril pour éclairer les députés sur d’autres aspects restés flous.

LM
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU