Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilAfriqueAfrique/MondePrésidentielle en France...

Présidentielle en France : Emmanuel Macron affrontera Marine Le Pen au deuxième tour

Bis repetita. Les premières estimations des instituts de sondage pour le premier tour de l’élection présidentielle française donnent le président sortant Emmanuel Macron et la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen au second tour. Le président sortant est crédité de 27,6% à 29,7% des voix, devant la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen, avec un résultat estimé entre 23,5% et 24,7%.

election-presidentielle-melenchon-macron-le-pen-resultats-seine-saint-denis-premier-tour-vote-troussel-politique-reactionspremier-tour

Jean-Luc Mélenchon de la Gauche Insoumise est donné troisième en troisième position, entre 19,8% et 20,8%. Il est suivi par le candidat extrémiste ultra-droite Éric Zemmour (entre 6,5% et 7,1%), l’écologiste Yannick Jadot (entre 4,4% et 5%) et la candidate LR Valérie Pécresse avec un résultat qui oscille entre 4,3% et 5%/des suffrages.

Tous les autres candidats sont en dessous de 5%, parmi lesquels Anne Hidalgo qui, avec 2% des voix, réalise le plus bas niveau historique du PS en France.

Les derniers bureaux de vote ont fermé à 20 heures et le dépouillement est en cours. Les résultats donnés à cette heure de la soirée sont des estimations. Elles seront affinées dans la soirée.

Les premières réactions de candidats « malheureux » se succèdent avec ou sans consigne de vote. La candidate du Parti socialiste appelle les électeurs français à voter pour Emmanuel Macron au deuxième tour de scrutin. « Je vous appelle avec gravité à voter le 24 avril prochain contre l’extrême droite de Marine Le Pen », a déclaré la candidate malheureuse du PS à la présidentielle. La même consigne de vote a été donnée par la candidate malheureuse des républicains, Valérie Pécresse et par le candidat écologiste Yannick Jadot.


RTBF

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.