Macron incite à la...

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la...

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui...

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...

Denis Kadima à Mbuji-Mayi...

Denis Kadima Kazadi, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a récemment pris la tête d'une délégation en visite à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental. Leur mission ? Superviser de près les préparatifs des prochaines élections de gouverneurs...
AccueilEn continuJusticeEAC : l’ACAJ...

EAC : l’ACAJ demande aux États membres de neutraliser le M23

L’ACAJ demande aux États membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE/EAC) dont le Rwanda de neutraliser le mouvement du 23 Mars.

L’organisation que dirige Maître Georges Kapiamba sollicite que soit livré à la RDC, tous ceux qui portent la responsabilité de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

En effet, le M23 s’est réorganisé, réarmé, et a lancé plusieurs attaques contre des positions des FARDC et de gardes-parc de Virunga avant de conquérir des localités sur la route de Bunagana et Rutshuru.

« Plusieurs sources fiables confirment que l’aile dure du mouvement M23, que dirige l’ex-colonel Makenga Sultani et responsable de ces attaques dans le territoire de Rutshuru, bénéficierait du soutien du Rwanda. Le M23 a attaqué du 12 au 22 juillet 2020, les localités Matera Bigega, Ndiza, Bikenge et Ngiko; du 07 au 08 novembre 2021, des positions des FARDC à Chanzu et Runyoni après avoir sectionné les fils barbelés placés par l’ICCN ; du 21 novembre 2021, des positions FARDC basées à Ngugo, Bukima, Rumangabo; du 23 au 25 janvier 2022, des positions FARDC de Bukima, Nyesisi(…) », a-t-on rappelé dans un communiqué de presse.

Ces attaques ont occasionné plusieurs morts, blessés graves, déplacements forcés à travers le pays.

L’ACAJ demande vivement aux États membres de la CAE dont le Rwanda de respecter leurs engagements contenus notamment dans le pacte de non-agression, signé en décembre 2006 par les pays membres de la CIRGL.

L’organisation de la société civile exige également le respect de l’Accord cadre d’Addis-Abeba, signé le 24 février 2013, qui interdit aux États parties d’entretenir ou de soutenir un groupe armé visant à déstabiliser un autre État.

Le président Tshisekedi a signé vendredi dernier à Nairobi, le traité d’adhésion de la RDC à la Communauté d’Afrique de l’Est. A cette occasion, il a rappelé que le peuple congolais ne veut pas seulement se contenter du bénéfice d’un commerce intra-communautaire, mais il aspire surtout à entretenir des relations fondées sur la paix et la sécurité de tous.

Mputu Patrick

RDC, EAC, ACAJ, Georges Kapiamba, demande, États membres,neutraliser, M23, traité, signé, Félix Tshisekedi.

Ouragan

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Macron incite à la reprise des dialogues entre Kagame et Tshisekedi pour la paix au Nord-Kivu

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la primaire de l’Union Sacrée pour la présidence de l’assemblée nationale

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui qui va gagner sera le seul candidat de l’Union sacrée au poste de président de l’Assemblée nationale »

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...