Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneDossier Kamerhe en...

Dossier Kamerhe en Justice : l’ACAJ estime que l’arrêt de la Cour de cassation est un frein à la lutte contre la corruption

Dans un document publié ce mardi 12 avril, l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) dénonce l’arrêt rendu lundi 11 avril 2022 par la Cour de cassation dans le cadre du procès dit de 100 jours. «L’arrêt de la Cour de Cassation est un frein à la lutte contre la corruption», soutient cette ONG de défense des droits de l’homme.

« La Cour de Cassation a motivé son arrêt sur « la violation de l’article 104 alinéa 3 du code de procédure pénale », l’ACAJ a fait remarquer que la plus haute cour de l’ordre juridictionnelle a perdu de vue qu’ayant été condamné au maximum de peine par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, soit à 20 ans de travaux forcés, d’une part ; et que le Ministère Public n’ayant pas été en appel, d’autre part, Vital Kamerhe n’encourait aucun risque de voir sa situation être aggravée », fait remarquer l’ACAJ.

D’après l’ONG, la cour de cassation a perdu de vue qu’ayant été condamné au maximum de peine par le Tribunal de Grande instance de Kinshasa-Gombe, soit à 20 ans de travaux forcés, d’une part et que le Ministère public n’ayant pas été en appel d’autre part, Mr Vital Kamerhe n’encourait aucun risque de voir sa situation aggravée.

L’ONG ACAJ estime que la notification de date d’audience avait suffi comme les juges de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe l’avaient apprécié et décidé
Opinion Info

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU