Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilEn continuSécuritéNord-Kivu: des miliciens...

Nord-Kivu: des miliciens réoccupent des positions dégarnies par les FARDC à Masisi

Dans le Nord-Kivu, des miliciens occupent de nouveau des positions dégarnies, depuis week-end dernier par les FARDC, en territoire de Masisi.

Selon des sources locales, cette situation est observée entre autres, dans la chefferie des Bahunde, dans le secteur Osso.

Les populations locales déplorent que ces positions soient aussitôt réoccupées par les groupes armés.

Les habitants de Ufamandu 1er, par exemple, affirment avoir constaté, depuis samedi dernier, l’absence des forces loyalistes à leurs positions.

Et ces positions sont réoccupées un jour après par les Mayi-Mayi du groupe de Maachano.

« Les positions de Remeka, Katuunda, Miko, ont été vidées et sans même informer les autorités locales, et à cinq heures du matin dimanche, les miliciens ont déjà été sur place. Nous demandons à notre gouverneur militaire de nous aider à redéployer les FARDC dans ces milieux », a recommandé le président de la jeunesse des Batembo de Ufamandu, Kibuya Donatien.

La situation est similaire aux environs de Nyiabiondo, en secteur osso Banyungu, occasionnant un affrontement entre les combattants de l’APCLS de Janvier Karahiri et ceux de NDC rerénové de Bwira qui se disputaient les positions abandonnées par l’armée nationale, affirment plusieurs sources.

Pour sa part, le porte-parole du secteur Sokola 2 assure qu’il s’agit juste d’une relève sur position.

« Il y a eu juste relève sur positions des unités qu’il y avait à Masisi. Et les autres militaires sont en train de rejoindre toutes les positions, donc la population n’a rien à craindre », a précisé le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike.


Radio Okapi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement