AccueilEn continuÉconomieKasaï oriental :...

Kasaï oriental : les projets d’infrastructures scolaires et sanitaires financés par le FPI vont bon train

Lancés en août 2021, les travaux de réhabilitation, construction et de modernisation des infrastructures scolaires et sanitaires à Mbuji-Mayi dans le Kasai Oriental, suivent leur cours normal. Financés par le Fonds de promotion pour l’industrie (FPI), ces travaux entrent dans le cadre du programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et réduction des inégalités. Le FPI affirme que le taux d’exécution physique au dépend de chaque chantier est de 50 à 70%. Ce, après avoir effectué une nouvelle visite d’inspection des travaux dans le but de s’enquérir de l’évolution des chantiers et dissiper tout malentendu et couper court aux rumeurs.

Le complexe scolaire du 04 janvier par exemple, aura une capacité d’accueil de 1200 élèves par vacation soit 2400 élèves pour 2 vacations. Dans cet établissement, le FPI travaille pour l’aménagement de 5 bâtiments dont 2 à rénover et à moderniser, 2 bâtiments à l’étage sont à construire et 1 bloc sanitaire est aussi à construire.

« Nous travaillons aussi à l’aménagement de bureaux pour l’administration, de la salle des professeurs, de 2 salles de réunion, d’ateliers, de la salle informatique et de laboratoires. Au final, nous aurons 25 salles de classe aménagées selon les normes, avec toutes les conditions favorables, notamment des locaux carrelés et la pose d’un plafond. La construction d’un nouveau mur d’enceinte avec 2 accès de contrôle » explique le FPI.

Au Complexe scolaire Kalenda Mudishi, le FPI travaille sur l’aménagement des 13 bâtiments dont 10 en construction et 3 à rénovés qui vont constituer des blocs sanitaires. La partie école secondaire sera transformée en bâtiments en étage. Le FPI aménage aussi, des locaux pour l’administration, les salles des enseignants, 2 salles de réunion, des ateliers, la salle informatique et les laboratoires, 2 salles polyvalentes avec une capacité de 150 personnes chacune; il finance également la construction d’un nouveau mur de clôture avec trois accès de contrôle.

« Tous les locaux et circulations seront carrelés y compris la pose d’un plafond. Au finish, le complexe scolaire Kalenda Mudishi aura 45 salles de classe avec une capacité de 48 élèves par salles, pour une capacité d’accueil de 2.160 élèves par vacation soit 4.320 élèves pour deux vacations. », explique le FPI.

Pour ce qui est de la construction et réhabilitation des infrastructures sanitaires, un bon avancement des travaux est également observé de ce coté là. A l’hôpital général de référence de la Muya où après la démolition totale du bâtiment principal, le Fonds de promotion de l’industrie construira au total 11 bâtiments : 10 ont été construits et 1 qui sera rénové.

Grâce à ces bâtiments, 9 autres services seront ajoutés notamment le bloc gynéco obstétrique, le bloc opératoire, la pédiatrie, la médecine interne, l’imagerie, les soins intensifs, le laboratoire. On y aménage également des locaux pour les services généraux avec des salles de consultations, les salles d’attente, la pharmacie, des bureaux pour l’Administration, une salle de réunion de 20 personnes. Le sol y sera carrelé y compris la pose d’un plafond. Un nouveau mur de clôture avec deux accès est déjà construit. L’Hôpital Général de la Muya aura la capacité d’accueil de 200 lits.

A l’hôpital Général de Référence Saint Jean Baptiste de Kansele, après la démolition totale des 5 bâtiments qu’il comptait, 7 nouveaux bâtiments ont vu le jour dont 3 sont en rénovation. Certains services seront ajoutés à cet hôpital notamment l’imagerie, la kinésithérapie, la réanimation, la dialyse, les services généraux et la morgue d’une capacité de 60 morts. Le sol sera carrelé y compris la pose d’un plafond, rapporte le FPI. A cela s’ajoute, la construction d’un nouveau mur de clôture avec deux accès. L’établissement hospitalier aura la capacité d’accueil de 200 lits.

Il est également prévu de construire un bâtiment à plusieurs étages au sein de l’hôpital Saint-Baptiste de Kansele, selon le Fonds de promotion de l’industrie. Ce dernier révèle que ce bâtiment abritera les services d’une unité de transfusion sanguine, qui sera autonome et disposera de sa propre entrée. Une première dans la ville de Mbuji Mayi, rapporte le FPI.

Il sied de noter que toutes les infrastructures construits et modernisés dans le cadre de ce projet seront équipées de toutes les fournitures et installations adéquates. Il est également prévu l’approvisionnement en eau par forage qui alimentera un château d’eau avec un réservoir de 10.000 litres. Selon l’institution, il est également prévu de construire un réseau de distribution de 800 mètres pour desservir la population environnante, ainsi que des bornes-fontaines.

La Rédaction
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...