AccueilA la UneJules Alingete éclaircit...

Jules Alingete éclaircit le contexte de ses propos mal interprétés (document)

Depuis Texas où il séjourne à Houston aux États-Unis d’Amérique pour une conférence sur l’investissement en RDC, l’inspecteur général chef de service de l’inspection générale des finances, Jules Alingete, éclaircit par le biais de la cellule de communication de son service, ses propos qui sont mal interprétés par l’opinion nationale et fait polémique sur la toile.

Dans une mise au point faite par sa cellule de communication, l’inspecteur général Alingete éclaircit ses propos prononcés dans un contexte que beaucoup de personnes animées de mauvaise intention ou n’ayant pas saisi le contexte général de son discours ont su récupérer une partie pour en faire un prétexte péjoratif.

Alors qu’il a déclaré devant les investisseurs et tous les participants à cette conférence que « la RDC n’est pas un pays en guerre » en vue de faire comprendre que sa patrie est un milieu favorable de climat d’affaires pour les investisseurs, une frange de congolais interprètent ses propos comme si l’inspecteur général chef de service de l’IGF, Jules ALINGETE, ignorait les réalités belliqueuses dans la partie Est de la république et que ce serait cracher sur la mémoire de ses compatriotes qui ont péri ou une moquerie aux autres compatriotes en situation difficile.

Au travers la mise au point faite par sa cellule de communication, Jules ALINGETE, le traqueur de ceux qui détournent les derniers publics, tient à éclaircir l’opinion nationale et ces personnes mal intentionnées ou à lente compréhension, la quintessence de son discours.

Obed Bisidi
Flash Info Plus

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.