Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...

« 18 mois pour remettre le Kongo Central sur les rails » (Guy Bandu)

« 18 mois (avant le renouvelable de l’assemblée provinciale), pour une personne qui a une équipe avec une vision claire, c’est suffisant pour remettre la province sur les rails », estime, en première réaction après son élection, le nouveau gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu Ndungidi.

Il espère « restaurer la sécurité, rétablir une cohésion provinciale. L’action prioritaire du gouvernement doit être le désenclavement des zones économiques. Plein de projets vont être mis en place. Si on ne réussit pas à les mettre en place en 18 mois, on va les structurer. Au bout de 18 mois, on pourra désenclaver nos 5 zones économiques ».

Guy Bandu entend aussi « rassurer tout le monde quant à la réunification de la province, à la cohésion provinciale. Très rapidement, je vais avoir une rencontre avec tous les candidats qui ont été en course pour symboliser l’Union ».

Ngudianza est digne

« Je remercie les députés qui m’ont accordé leurs voix et qui nous ont fait confiance, toutes les personnes qui ont concouru particulièrement la sénatrice Néfertiti Ngudianza avec qui nous sommes allés au deuxième tour. Elle a été digne pendant toute la durée de la campagne ».

Il se dit aujourd’hui joyeux parce que « c’était un combat dur. C’est un soulagement que tout notre périple aboutisse à cette victoire. Je ne vais pas cacher ma joie et celle de toute l’équipe qui m’a accompagné pendant 9 mois ». 

Bien que projet national, la construction du port en eaux profondes reste la priorité.

 « Nous allons tout mettre en œuvre pour que ce projet s’accélère et se mette en place, pour qu’il soit viable et rapporte au pays toutes les dividendes possibles. S’il y a encore des obstacles au niveau provincial, on fera tout pour les enlever. C’est une question éminemment politique, mais aussi économique ».

Le docteur Guy Bandu, aujourd’hui gouverneur élu, précise aussi qu’il a un profil qu’il va mettre à la disposition de la province.

 « On reste médecin dans l’âme, m’a profession me permet de poser le bon diagnostic et d’apporter les solutions ».

Barick Bwematelwa
Top Congo Fm

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU