TP Mazembe et Al...

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à...

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.
AccueilEn continuPolitiqueIndia Omari (PPRD...

India Omari (PPRD ) critique Patrick Muyaya déclarant « qu’il a failli à sa mission d’informer et d’expliquer à la population la situation réelle »

India Omari a dézingué le Ministre de la Communication et Médias, Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, après une controverse au sujet de l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

Intervenant ce vendredi 27 mai 2022 sur le plateau de la chaine CML13 TV, dans l’émission Libre Opinion de Louis France Kuzikesa, ce cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) déclare que le Ministre de la Communication a failli à sa mission d’informer et d’expliquer à la population la situation réelle de l’attaque du Mouvement politico-militaire du 23 Mars (M23) appuyé par le Rwanda contre les Forces armées de la République Démocratique du Congo, dans la Province du Nord-Kivu.

India Omari souligne que c’est inadmissible qu’un membre du gouvernement en place puisse utiliser des termes qui sèment les doutes dans la tête des congolais, allusion faite à la phrase : « Des soupçons se cristallisent sur un soutien qu’aurait reçu le M-23 de la part du Rwanda ». Il a expliqué que le ministre actuel de la Communication est inefficace et se verse dans la contradiction, même avec les officiers de l’armée.

« Sur instruction du Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo, le Premier Ministre a tenu une réunion de crise qui a réuni les responsables du gouvernement, de la défense, de l’Intérieur, mais aussi les chefs de l’armée et de la police pour passer en revue la situation qui se passe depuis quelques jours dans la province du Nord-Kivu. Il est établi suivant les éléments que nous avons reçu du terrain, qu’en tout cas des soupçons se cristallisent sur un soutien qu’aurait reçu le M-23 de la part du Rwanda », avait affirmé Muyaya, le 25 mai dernier après une réunion sécuritaire à la Primature.

India Omari précise qu’à un tel niveau de responsabilité au sein du gouvernement, avant de prendre la parole au nom du gouvernement, on doit s’informer afin d’éviter de raconter sa vie devant la nation. Il a appelé à une prise de conscience car le secteur de la Communication et Médias connait beaucoup des problèmes.

L’intervention du Ministre Patrick Muyaya faite jeudi sur Twitter contre les propos du Général ABA VAN ANG, chef de la Police Nationale Congolaise au Nord-Kivu, a soulevé une controverse.

Le Ministre Muyaya écrivait : « Le recours aux machettes, au discours de la haine, à la stigmatisation est extrêmement dangereux et à bannir. Appel a été fait au gouverneur militaire pour un rappel à l’ordre de cet officier. Tous les cas de dérapage doivent être dénoncés, condamnés et sanctionnés ».

Pour India Omari, les propos tenus par cet officier militaire sont salvateurs alors que la nation [RDC] est attaquée par le Rwanda. « Nous demandons au Premier Ministre de discipliner tous ses ministres qui dérapent….», a déclaré India Omari.

Ce proche de Joseph Kabila a déclaré ouvertement son soutien aux Forces armées de la République Démocratique du Congo qui sauvegardent l’intégrité territoriale du pays et pour avoir mis en déroute les rebelles du M23 à Kibumba et Rumangabo, causant des pertes dans le camp ennemi.

« Nous sommes fiers de notre armée [les FARDC], c’est pourquoi nous appelons la population à se mobiliser pour soutenir les FARDC », a martelé India Omari.


Le Haut Panel

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

TP Mazembe et Al Ahly se neutralisent dans un match sans buts à Lubumbashi

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à la tête de l’assemblée provinciale de Kinshasa avec le soutien de l’union sacrée

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique