Le Burundi accuse le...

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds...

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à...

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.

RDC : Stabilité et...

En République démocratique du Congo, l'évolution récente de l'économie nationale soulève des interrogations et espoirs dans un contexte mondial incertain, marqué par des défis géopolitiques et environnementaux persistants. Lors de la dernière réunion du conseil des ministres, la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi, a partagé des nouvelles significatives sur la situation économique actuelle du pays, reflétant les adaptations et les défis auxquels l'économie congolaise est confrontée.
AccueilA la UneRDC : le...

RDC : le gouvernement informé de la coupure de liaison Rutshuru-Bunagana et de l’évolution positive des négociations de paix en Ituri avec les groupes armés

Intervenant lors de la 58e réunion du conseil des ministres du vendredi 17 juin, le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Gilbert Kabanda, est revenu essentiellement sur les opérations militaires en cours menées par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sur différents fronts notamment contre les terroristes du M23 portés par le Rwanda et contre les ADF MTM.

D’après le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, il a mis en exergue et en évidence les faits ci-après :

• la violation de nos frontières par l’armée Rwandaise dans le Nord-Kivu;

• l’activisme des terroristes ADF MTM dans les territoires de Beni et Irumu ;

• la persistance des attaques inter communautaires dans la province de l’Ituri ;

•  l’attaque des positions des FARDC sur l’axe Bunagana par les terroristes du M23 qui ont coupé la liaison Rutshuru-Bunagana ;

• Le lancement, il y a quelques jours, des obus depuis Rwanda qui ont explosé dans une école dans la localité de Biruma tuant dans la foulée 2 enfants de 6 ou 7 ans et constituant de ce fait un crime de guerre.

Gilbert Kabanda a aussi, d’après la source précitée, fait état de l’évolution positive dans les négociations de paix entre le gouverneur militaire de l’Ituri ainsi que les groupes armés.

 » La communauté Bira d’abord représentée par 5 de ses grands chefs il y a un mois, ensuite CODECO représenté par 6 de ses principaux leaders, ces négociations ont abouti à un accord d’accompagnement de la pacification par la Monusco et le gouverneur militaire « , précise le compte rendu de la réunion.

La partie Est de la République Démocratique du Congo fait face à l’activisme des groupes armés nationaux et étrangers depuis près de deux décennies déjà. Ces dernières semaines, la rébellion à dominante tutsi vaincue en 2013 par Kinshasa, le M23, a repris les armes fin 2021, en reprochant aux autorités congolaises de ne pas avoir respecté un accord pour la démobilisation et la réinsertion de ses combattants. Les combats se sont intensifiés ces dernières semaines et Kinshasa a clairement accusé Kigali de soutenir cette rébellion.

Les tensions entre Kinshasa et Kigali ne baissent pas toujours, après les incidents qui se sont déroulés ayant causé la mort militaire congolais, les autorités congolaises ont décidé de commencer à fermer les frontières avec le Rwanda à partir de 15 heures.

Clément MUAMBA

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Burundi accuse le Rwanda de soutenir des actes de violence sur son territoire

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds des péages vers la défense : Jean-Pierre Bemba au cœur d’une polémique

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à Goma : Une nuit d’horreur pour trois jeunes

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.