Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneRDC: Qu’est-ce-que Félix...

RDC: Qu’est-ce-que Félix TSHISEKEDI est allé faire en Europe ?

Le séjour du président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en Europe fait l’objet de plusieurs interprétations. Pour Franck Diongo, par exemple, le Chef de l’État serait parti faire de l’ambiance en Espagne alors que la République fait face à l’occupation rebelle dans sa partie orientale.

Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) trouve ce déplacement présidentiel superflu. A l’en croire, Félix Antoine Tshisekedi serait parti se reposer, faire l’ambiance à Marbella, une ville espagnole considérée comme une ville des plaisirs à l’instar de Las Vegas aux USA. « C’est une grande irresponsabilité que le président de la République parte dormir, se reposer, faire de l’ambiance pendant que Bunagana est occupé, Rutshuru encerclé, Goma menacé, femmes et enfants tués… », a laissé entendre l’homme qui s’est déclaré candidat à la présidentielle de 2023 lors de sa sortie médiatique du mercredi 20 juillet 2022 au centre interdiocesain de la Cnco.

Réagissant aux rumeurs persistantes en rapport avec le voyage de Félix Antoine Tshisekedi à Mardella, Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Médias, porte parole du gouvernement, a indiqué le mercredi 20 juillet 2022 que le Chef de l’État était en séjour privé en Espagne. Et qu’il profiterait de cette occasion pour consulter son médecin. Il sera de retour au pays ce weekend… Attendu à Arusha pour le sommet ordinaire des chefs d’États de l’EAC du jeudi 21 juillet au vendredi 22 juillet 2022, le président de la République est représenté par le premier ministre Sama Lukonde Kyenge.

Philippe Dephill Lipo

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.