AccueilA la UneLomami : le...

Lomami : le Gouvernement provincial adopte l’édit budgétaire 2023 chiffré à 290,3 milliards de CDF

Le Conseil des Ministres provincial de Lomami, tenu, le mercredi 23 novembre 2022, a approuvé l’avant-projet d’édit budgétaire de l’exercice 2023, chiffré à 290 371 758 578,65 Francs congolais CDF, soit 144,2 millions USD

Ce projet équilibré en recettes et en dépenses enregistre un taux d’accroissement de l’ordre de 44,34 % par rapport au  budget provincial de l’année au cours.

« Après lecture de l’économie dudit avant-projet de budget par le Président de la Commission budgétaire, Jean-Louis Kasongo Tshimankinda, Ministre provincial du Budget,  le Gouverneur de province a soumis cet avant-projet au Conseil pour examen, amendements et approbation. Après avis, considérations et  suggestions, les membres du Conseil ont à l’unanimité adopté cet avant-projet d’édit budgétaire présenté à hauteur de 290 371 758 578,65 CDF » a dit Pascal Ernerste Mulumba Kalenda, Ministre provincial de la Communication.

Il sied de rappeler que l’édit budgétaire de la province de Lomami de l’exercice 2022, a été voté en équilibre, en dépenses et en recettes, à hauteur de 134,8 milliards de Francs congolais (CDF).

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.