AccueilA la UneExacerbé par les...

Exacerbé par les accusations des autorités congolaises, Paul Kagame décide de ne plus accueillir les réfugiés de la RDC

La tension reste vive en en la République du Rwanda et la République démocratique du Congo RDC.

Pour preuve , le Président de la République du Rwanda, Paul Kagame vient de décider que son pays ne va plus accueillir les réfugiés venant de la République Démocratique du Congo. 

Cette  décision du président Rwandais a été annoncée lors d’un discours prononcé le lundi 9 janvier 2023 devant les parlementaires de son pays.

Paul Kagame justifie cette décision suite aux multiples accusations du gouvernement congolais prouvant son soutien aux terroristes du M23 pour semer la terreur dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

« Il y a un type de réfugiés que, je pense, nous n’accepterons plus. Nous ne pouvons pas continuer d’accueillir des réfugiés, pour lesquels, plus tard, nous sommes tenus pour responsables d’une certaine manière, ou même insultés», a-t-il annoncé.

Bien que plusieurs sources aient prouvé le soutien du Rwanda au M23, le président Kagame continue de renier ces preuves démontrés par la RDC et plusieurs membres de la communauté internationale, dont le groupe d’experts de l’ONU dans un rapport publié en décembre dernier. 

« Tous ceux qui pensent que c’est le problème du Rwanda et non pas celui du Congo, premièrement, retirez les Congolais qui sont ici. Ceux qui arrivent tous les jours, à cause des actions de leur gouvernement et des institutions, qui disent que le gouvernement ne fonctionne pas correctement, ce n’est toujours pas mon problème. Et si c’est mon problème, c’est le vôtre aussi, en tant que communauté internationale, ce sont à eux que je m’adresse, c’est autant votre problème que le mien», a-t-il déclaré.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés a indiqué que le Rwanda accueillait fin novembre plus de 76 000 congolais sur son territoire, pour certains depuis plus de vingt ans, et les médias locaux parlent de plus de 2 000 nouveaux arrivants ces deux derniers mois.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...