AccueilA la UneRDC: Les renseignements...

RDC: Les renseignements militaires devant la presse sur le dossier Salomon Kalonda

Selon les officiels, Salomon Kalonda était en possession d’une arme à feu lors de la marche de l’opposition qui a eu lieu le 20 mai. Il a été signalé que Salomon Idi s’est fait protéger par des éléments de l’armée sans autorisation. De plus, il était en contact avec des responsables du M23 et des Rwandais. L’un des objectifs de ce groupe était de renverser le pouvoir en place et d’installer un ressortissant katangais à sa tête. Les renseignements militaires affirment qu’il avait des contacts avec Runiga Jean Marie, Vincent Karega, des proches de Kaberebe et d’autres personnes.

En outre, les renseignements militaires ont révélé que tous les communiqués d’Ensemble pour la République étaient d’abord envoyés à Kigali, ce qui suggère une connexion avec le Rwanda.

Veuillez noter que ces informations proviennent des renseignements militaires et peuvent nécessiter des vérifications supplémentaires pour confirmer leur exactitude.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.