Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent...

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.

Menkwo : Incursion meurtrière...

L'attaque de miliciens Mobondo à Menkwo, malgré un accord de paix, questionne son efficacité et l'engagement des groupes armés. La violence répétée défiant l'autorité étatique et les efforts de stabilisation au Maï-Ndombe réclame une stratégie de sécurité renouvelée pour protéger les citoyens et assurer une paix durable.
AccueilA la UneDenis Mukwege condamne...

Denis Mukwege condamne les attaques récentes contre les déplacés en Ituri

Le directeur de l’hôpital Panzi, Denis Mukwege, lauréat du Prix Nobel de la Paix, exprime son profond effroi face à l’attaque meurtrière perpétrée par les miliciens CODECO, faisant 46 victimes la nuit dernière sur le site des déplacés de Lala, dans le territoire de Djugu (Ituri). Malgré l’état de siège en vigueur depuis plus de deux ans, Mukwege déplore que des civils continuent de payer le prix fort dans cette région.

« Nous sommes consternés de voir que, malgré les 48 renouvellements de l’état de siège, les femmes et les enfants sont victimes d’atrocités, sans que nos autorités et la communauté internationale ne réagissent avec la fermeté nécessaire », déplore Mukwege.

Le Prix Nobel appelle ainsi les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO) à assurer la protection des civils en général, et des personnes déplacées en particulier. Il demande également aux autorités judiciaires congolaises et internationales de mener des enquêtes et des poursuites afin d’établir les responsabilités et de mettre fin à la culture de l’impunité.

Les détails de l’attaque sont particulièrement horribles, avec certaines victimes ayant été brûlées vives dans leurs abris de fortune. D’autres sont portées disparues et au moins sept personnes ont été blessées. La plupart des victimes ont été sauvagement assassinées à la machette.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que les miliciens CODECO s’en prennent aux déplacés. En janvier dernier, ils avaient déjà attaqué le site des déplacés de la plaine Savo, situé à seulement 3 km de Bule-centre, toujours dans la chefferie des Bahema Badjere, causant la mort d’au moins 10 personnes. En mai dernier, trois autres déplacés vivant sur le site de Rhôe ont été décapités par les miliciens alors qu’ils se rendaient aux champs. Par ailleurs, le mois de mai a également été marqué par une attaque des miliciens CODECO au camp des déplacés de Lodda, entraînant la mort de quatorze civils.

Il est important de souligner que l’attaque la plus meurtrière contre les déplacés à ce jour a été perpétrée par CODECO en février 2022, lorsque le site de Plaine Savo a été visé, causant la mort de 62 personnes.

Denis Mukwege, figure éminente de la lutte contre les violences sexuelles en période de conflit, continue de faire entendre sa voix pour dénoncer ces atrocités et appeler à la protection des populations civiles les plus vulnérables. Espérons que ses appels seront entendus et que des mesures concrètes seront prises pour mettre fin à cette spirale de violence qui frappe impitoyablement les déplacés de la région de l’Ituri.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour le cuivre !

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent leurs liens diplomatiques et sectoriels

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.