AccueilA la UneRenforcer l'intégration régionale...

Renforcer l’intégration régionale : Félix Tshisekedi participe à la Conférence des Chefs d’État de la CEEAC

Le Président Félix Tshisekedi assiste actuellement à la 23ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), qui se déroule ce samedi 1er juillet. Cette réunion a pour objectif principal de relever le défi du financement de la communauté afin d’accélérer le processus d’intégration de la région de l’Afrique centrale et de soutenir la mise en œuvre de sa réforme institutionnelle. Sous la présidence en exercice d’Ali Bongo Ondimba, les dirigeants examineront également la situation politique et sécuritaire de la région au cours du premier semestre 2023.

Engagement en faveur de la paix et de la résolution des conflits

Lors de la réunion précédente à Kinshasa, la Conférence avait vivement condamné les nombreuses exactions et violations commises quotidiennement par le « M23 ». Les autorités congolaises et rwandaises avaient été invitées à privilégier les voies pacifiques pour résoudre leur différend. À cet égard, la Conférence avait chargé Gilberto Da Piedade Verissimo, Président de la Commission, de poursuivre ses efforts de médiation entre les deux États, en harmonie avec le processus de Luanda. De plus, la Conférence avait demandé à Gilberto Da Piedade Verissimo de renforcer la participation de la CEEAC en tant qu’observateur dans les initiatives liées aux processus de Luanda et de Nairobi, ainsi que dans le mécanisme de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba pour la paix, la sécurité et la coopération en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs. Les dirigeants de la région avaient également décidé de mettre en place une contribution spéciale des États membres de la CEEAC afin de créer un fonds de solidarité régional en faveur des victimes. À cette fin, la Commission avait été chargée de mener une étude visant à identifier les causes profondes de cette crise et à proposer des solutions.

Évaluation des initiatives régionales de paix

Les dirigeants de la CEEAC profiteront de cette occasion pour faire le point sur la mise en œuvre de toutes ces recommandations, qui semblent peu évoluer. Ces questions ont d’ailleurs été abordées en mars à Kinshasa lors de la rencontre entre Gilberto Da Piedade Verissimo et Antipas Mbusa Nyamwisi, le nouvel État chargé de l’intégration régionale.

À Libreville, les discussions porteront également sur l’évaluation de la participation de la région au « Cadre conjoint de coordination des initiatives de paix à l’Est de la RDC par la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), la CEEAC, la Conférence internationale sur les Grands Lacs régionale (CIRGL), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et les Nations unies (ONU) sous les auspices de l’Union africaine (UA) ».

Mise en œuvre des décisions précédentes et financement institutionnel

En outre, ce sommet permettra de faire le point sur l’état de mise en œuvre des décisions prises lors des 21ème et 22ème sessions ordinaires, notamment en ce qui concerne le financement de l’institution. En février dernier, lors de la Conférence des Chefs d’État à Kinshasa, la Commission avait reçu l’instruction d’accélérer la mise en œuvre de la décision de la 20ème Session Ordinaire concernant la création d’un Groupe de travail d’Experts des États membres chargé des finances et du budget, élargi aux Experts des Banques centrales, afin de réfléchir aux modalités efficaces de reversement automatique de la Contribution Communautaire d’Intégration, ainsi qu’à la recherche de mécanismes de financement autonomes et innovants pour la Communauté. L’examen et la validation des Règlements intérieurs des Organes et Institutions de la Communauté seront également abordés lors de cette réunion. De plus, les délégués examineront et valideront les Protocoles annexés au Traité révisé de la CEEAC, relatifs au Parlement, à la Cour de Justice et à la Cour des Comptes de la Communauté. Enfin, l’examen et la validation des textes d’application du Règlement financier révisé de la CEEAC, portant sur les règles budgétaires et comptables, ainsi que sur la comptabilité générale et le plan des comptes général de la CEEAC, seront également au programme.

Un pas vers l’intégration régionale et la stabilité

Ces discussions au sein de la CEEAC revêtent une grande importance pour l’intégration et la stabilité de la région de l’Afrique centrale. Les dirigeants régionaux cherchent activement des solutions aux défis politiques, sécuritaires et financiers auxquels ils sont confrontés, afin de favoriser le développement durable et la prospérité de la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...