RDC : Le M23 adopte une position radicale vis-à-vis du dialogue

Dans un message adressé aux cadres et membres du mouvement, la direction du M23 annonce son refus catégorique de tout pré-cantonnement, cantonnement, désarmement ou programme de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR). Le groupe armé déclare ne plus attendre que le dialogue direct avec le pouvoir de Kinshasa.

Le M23, mouvement rebelle actif dans la région de la République démocratique du Congo, affirme avoir pris cette décision en vue de ses négociations avec les autorités congolaises. Selon la direction du mouvement, aucune promesse ou engagement n’a été formulé concernant les mesures de pré-cantonnement, de cantonnement ou de désarmement.

Le dialogue direct avec le pouvoir de Kinshasa est désormais la principale revendication du M23. Le mouvement cherche à établir des discussions directes afin de faire valoir ses positions et ses demandes. Cette déclaration de la direction du mouvement témoigne de sa volonté de renforcer sa position et de maintenir une ligne ferme dans les négociations à venir.

Il reste à voir comment cette radicalisation de la direction du M23 influencera les pourparlers avec le gouvernement congolais et l’issue potentielle des discussions. La situation demeure tendue, et les prochaines étapes du dialogue détermineront les perspectives d’une résolution pacifique et durable des différends entre les parties.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...