AccueilA la UneÉmergence d'une Nouvelle...

Émergence d’une Nouvelle Génération d’Entrepreneurs : Un Concours qui Transforme des Vies

Le samedi 29 juillet, le ministre de l’Entrepreneuriat, des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Monsieur Désiré Nzinga, a présidé un atelier crucial visant à restituer les résultats du Concours de Plans d’Affaires, une initiative phare du Projet d’Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME). L’événement avait pour objectif de faire état des initiatives mises en place pour soutenir la croissance des PME et la stratégie nationale de développement du secteur privé. De plus, il visait à partager les résultats clés et l’impact du Concours de Plans d’Affaires (COPA) auprès des bénéficiaires, tant des PME que des jeunes entrepreneurs. Enfin, l’atelier se proposait de recueillir les retours des différents acteurs de l’écosystème qui ont été impliqués tout au long du projet.

Dans son discours inaugural, le ministre Désiré Nzinga a souligné l’importance cruciale du projet COPA dans l’évaluation et l’accompagnement financier des entrepreneurs congolais. Il a exprimé sa satisfaction quant aux premiers résultats obtenus, démontrant que certaines entreprises ont déjà atteint le statut de millionnaires. Toutefois, il a rappelé que le chemin à parcourir reste encore long, car l’objectif est d’encourager et de soutenir au moins une centaine d’entrepreneurs millionnaires. Le ministre s’est montré déterminé à relever ce défi avec énergie, dans le but d’accélérer la création de richesses au sein du pays.

Le Coordonnateur national de l’UCP-PADMPME a également pris la parole lors de l’atelier. Il a souligné que les petites et moyennes entreprises ciblées par le projet sont celles capables de générer des activités à forte valeur ajoutée, notamment dans les domaines des services, des industries jeunes et de l’agro-transformation. Une autre priorité est d’encourager l’entrepreneuriat féminin en allouant 40 % des ressources du projet aux entreprises dirigées par des femmes. Il a également annoncé que le projet soutiendrait le développement de centres dédiés aux PME et financerait l’assistance technique pour ces centres, qui pourraient accueillir en moyenne quarante PME chacun.

Les résultats du Concours de Plans d’Affaires ont été présentés lors de l’atelier, mettant en évidence les avancées significatives obtenues grâce à cette initiative :

  1. Renforcement des business models et des business plans.
  2. Amélioration des processus internes, notamment la gestion logistique nationale et internationale ainsi que la comptabilité d’entreprise.
  3. Uniformisation et amélioration de la qualité des produits grâce à la normalisation.
  4. Promotion de projets bancables favorisant les investissements en croissance.
  5. Renforcement de l’accès au marché par la création de réseaux de distribution (Marketplace, association des lauréats, etc.) et le développement de synergies entre les acteurs.

Concernant le Concours de Plans d’Affaires Jeune, les résultats ont également été prometteurs, avec les avancées suivantes :

  1. Formalisation d’un grand nombre de jeunes entrepreneurs.
  2. Mise en place et structuration opérationnelle d’entreprises prometteuses (création/diversification de 1210 nouveaux produits mis sur le marché).
  3. Formalisation des processus internes, notamment dans les domaines des achats et de la logistique.
  4. Renforcement des compétences en gestion d’entreprise chez les jeunes entrepreneurs.
  5. Promotion de la mutualisation des entreprises et de la création de synergies entre les jeunes.
  6. Amélioration de la capacité d’intégration des chaînes de valeur et d’accès aux marchés grâce à des partenariats commerciaux solides (distribution, approvisionnement, etc.).

Cet atelier de restitution a clairement démontré l’impact positif du Concours de Plans d’Affaires sur la promotion de l’entrepreneuriat et le développement des PME en République du Congo. Avec l’engagement du ministère et le soutien continu de l’UCP-PADMPME, le pays est sur la bonne voie pour stimuler l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs prospères. La photo d’illustration ci-jointe reflète l’ambiance dynamique et prometteuse qui régnait lors de cet événement majeur pour le secteur privé congolais.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.