Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du...

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement
AccueilA la UneAttentat contre le...

Attentat contre le député national Delly Sesanga : Des mesures prises pour traquer les auteurs de l’attaque

Kananga, Kasaï Central – Lundi dernier, lors du briefing hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a annoncé que des dispositions avaient été prises pour traquer et traduire en justice les auteurs de l’attaque contre le député national et candidat Président de la République, Delly Sesanga Kananga, survenue le samedi 29 juillet 2023 à Kananga.

L’agression a eu lieu alors que le député Sesanga, Président du parti politique ENVOL, était en pleine tournée politique accompagné de cadres de son parti et de quelques journalistes. Ils ont été pris pour cible par un groupe de personnes hostiles qui ont lancé des projectiles de toutes formes en direction du cortège.

Le gouvernement a vivement condamné cet acte de violence et a exprimé sa solidarité envers l’honorable Delly Sesanga et les journalistes qui l’accompagnaient. Le Vice-Premier Ministre et ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et des Affaires Coutumières, que le porte-parole du gouvernement a contacté par téléphone, a assuré que toutes les mesures nécessaires seraient prises pour traduire les responsables en justice.

Il convient de noter que ce n’est malheureusement pas la première fois que le député Sesanga fait face à des difficultés lors de ses déplacements à Kananga. Quelques mois auparavant, son cortège avait été caillassé par des jeunes portant des t-shirts aux couleurs de l’UDPS alors qu’il se rendait dans une école pour une action caritative. Le député Sesanga avait alors ouvertement accusé le gouverneur John Kabeya d’être à l’origine de ces incidents.

La récurrence de tels actes dans une démocratie est préoccupante, et le gouvernement a réitéré son engagement à préserver la sécurité et la liberté de tous les acteurs politiques et journalistes dans l’exercice de leurs fonctions. Patrick Muyaya a profité de l’occasion pour rappeler que la violence n’a pas sa place dans une société démocratique, et que le respect des opinions et des idées est fondamental pour le bon fonctionnement du système politique du pays.

Le député Sesanga a également reçu de nombreuses marques de soutien et de solidarité de la part de ses collègues parlementaires et d’autres personnalités politiques à la suite de cet attentat. L’incident a suscité une vague d’indignation dans tout le pays et a ravivé les débats sur la sécurité des responsables politiques en période électorale.

En conclusion, l’attaque contre le député national Delly Sesanga a été fermement condamnée par le gouvernement, qui s’est engagé à faire toute la lumière sur cette affaire et à traduire les auteurs en justice. Cette triste réalité met en évidence l’importance de protéger la liberté et la sécurité de tous les acteurs politiques dans l’exercice de leurs fonctions, garantissant ainsi un environnement propice au débat démocratique et à l’épanouissement de la vie politique dans le pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du Sud : Félix Tshisekedi insiste sur l’opérationnalisation de la force de la SADC

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE