AccueilA la UneRepenser l'Éducation en...

Repenser l’Éducation en RDC à l’aube de la rentrée 2023–2024 : Une voie vers l’affirmation culturelle et intellectuelle

À l’approche de la rentrée scolaire 2023–2024 en République Démocratique du Congo, se pose une réflexion profonde sur le système éducatif actuel. Dans un discours empreint de préoccupation, Florimond MUTEBA, Président du Conseil d’Administration de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), souligne que l’entrée imminente des élèves dans les salles de classe ravive la question de la perpétuation d’un héritage éducatif hérité de l’époque coloniale.

L’éducation, en tant qu’outil de propagation culturelle et intellectuelle, joue un rôle crucial dans le développement d’une nation. Cependant, MUTEBA met en exergue une réalité préoccupante : l’école occidentale, héritée de l’époque coloniale, peut souvent être perçue comme un vestige de la néo-colonisation mentale et culturelle. Il appelle ainsi à une profonde introspection collective afin d’évaluer la pertinence de ce modèle éducatif dans la RDC contemporaine.

La question dépasse les limites d’une simple rentrée scolaire. MUTEBA souligne que la poursuite d’un développement authentiquement indépendant pour la RDC exige une remise en question radicale de tout instrument perpétuant la domination impérialiste. C’est un appel à une remise en question qui résonnera à la Conférence Nationale sur la Reconstruction et l’Émergence de la RDC, prévue pour la fin du mois de septembre.

La richesse culturelle et intellectuelle de la RDC mérite d’être célébrée et cultivée à travers son système éducatif. Un éveil des consciences semble nécessaire, afin de permettre aux nouvelles générations de développer une compréhension profonde de leur propre identité culturelle tout en intégrant les savoirs universels.

L’angle d’attaque proposé par MUTEBA souligne la nécessité de repenser l’éducation comme catalyseur de la reconstruction nationale et de l’émergence. La RDC, riche de son passé et tournée vers un avenir prometteur, est à un tournant crucial de son histoire, où chaque décision éducative doit être mûrement réfléchie et adaptée aux besoins et aspirations de ses citoyens.

En conclusion, à l’aube de cette nouvelle rentrée scolaire, la RDC se trouve à un moment de choix déterminants pour son avenir. L’appel à une éducation ancrée dans la valorisation de l’identité culturelle et l’épanouissement intellectuel résonne comme un impératif pour une nation en quête de sa pleine souveraineté. La remise en question de l’héritage colonial dans l’éducation est sans aucun doute un débat qui façonnera le paysage éducatif et, par extension, le futur de la RDC.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...