AccueilA la UneAccusations de Détournement...

Accusations de Détournement de Fonds et Obstruction : Gouverneur du Sud-Kivu sous les Projecteurs

SUD-KIVU, le 23 Août 2023 – Une controverse de grande envergure secoue actuellement la province du Sud-Kivu, alors que le gouverneur Theo KASI fait face à des allégations de détournement massif de fonds, suscitant l’indignation au sein de la population et des observateurs locaux.

L’accusation, portée par le mouvement citoyen LUCHA (Lutte pour le Changement), soutient que des sommes considérables, totalisant des millions de dollars, ont été détournées par le gouverneur KASI. Ces fonds étaient destinés à venir en aide aux victimes des inondations dévastatrices qui ont frappé la région de Kalehe. La LUCHA déclare que des partenaires internationaux avaient mobilisé ces fonds pour apporter un soutien crucial aux sinistrés de Kalehe, mais qu’ils auraient été détournés à des fins personnelles.

Cependant, l’affaire prend une tournure encore plus complexe. En effet, la LUCHA accuse également l’exécutif provincial d’avoir entravé des projets d’envergure, notamment celui initié par le président de la République lui-même. Ce projet visait à électrifier l’île d’Idjwi dans le cadre du programme ambitieux des « 100 jours » du président Tshisekedi. La LUCHA pointe du doigt le gouverneur KASI pour avoir empêché la réalisation de ce projet crucial, mettant ainsi en péril les efforts de développement et d’amélioration des conditions de vie de la population locale.

Alors que la lutte contre la corruption occupe une place centrale dans l’agenda politique du président Félix Tshisekedi, ces allégations de détournement et d’obstruction semblent jeter une ombre sur les efforts déployés pour éradiquer ce fléau. Malgré les engagements répétés de l’administration Tshisekedi à lutter contre la corruption à tous les niveaux, ces accusations viennent rappeler que des problèmes subsistent au sein du gouvernement provincial, en l’occurrence chez le gouverneur Ngwabidje du Sud-Kivu.

Les répercussions politiques et sociales de cette affaire ne font que croître. La LUCHA dénonce également que le gouverneur KASI aurait cherché refuge au sein de l’UDPS, le parti présidentiel, afin de bénéficier d’une protection politique et de tenter d’éviter les poursuites judiciaires. Cela soulève des questions quant à la solidité des mécanismes de responsabilisation au sein du parti au pouvoir.

À mesure que cette affaire se dévoile, le public attend avec impatience des réponses claires de la part des autorités compétentes. Les appels à une enquête approfondie et transparente se multiplient, dans l’espoir que la vérité soit rétablie et que justice soit rendue pour les victimes des inondations et pour la population du Sud-Kivu dans son ensemble.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...