AccueilA la UneRencontre décisive entre...

Rencontre décisive entre les victimes de l’agression rwandaise et ougandaise et les autorités de la RDC

Dans une séance empreinte de gravité tenue ce mardi 22 août 2022, un événement significatif a eu lieu alors que le collectif représentant les victimes de l’agression rwandaise et ougandaise a été reçu pour une session de travail capitale. Au centre des discussions, la préoccupation prédominante a été la situation sécuritaire précaire qui continue de sévir dans la région du Nord-Kivu. Parmi les sujets abordés en profondeur figuraient les initiatives légales visant à entamer des poursuites judiciaires contre les individus affiliés au mouvement connu sous l’acronyme M23, ainsi que la mise en exergue du rapport de surveillance détaillant les actes criminels, les massacres abjects et les violations flagrantes des droits humains perpétrés par diverses factions armées.

Un moment qui ne manque pas de susciter une réflexion approfondie : la création du Fond pour la Réparation des Victimes (Fonarev). Cette initiative louable a été saluée par le groupe des victimes ayant fait le déplacement depuis le Nord-Kivu. En outre, l’institutionnalisation de la journée du 2 août en tant que journée commémorative pour le génocide et les crimes odieux commis à travers l’histoire, communément appelée GENOCOST, a également été accueillie avec une approbation unanime. Les membres du collectif ont manifesté leur reconnaissance envers cette mesure significative prise par les autorités pour honorer la mémoire des victimes.

Dans une démarche visant à renforcer l’engagement envers la justice et la réparation, le Fonarev a exprimé son engagement à travailler en étroite collaboration avec le Collectif. Cette nouvelle orientation marque une étape décisive vers une approche holistique en faveur de la réparation et de la guérison pour tous ceux qui ont été touchés par les horreurs des conflits passés. Les délibérations se sont orientées autour de l’engagement concret du Fonarev à suivre rigoureusement les procédures établies, offrant ainsi un soutien complet à l’écosystème du collectif et à toutes les parties prenantes impliquées.

En conclusion, cette réunion transcende la simple interaction pour devenir une manifestation puissante de la volonté de la RDC de garantir que les voix des victimes ne restent pas silencieuses et que des mesures tangibles soient prises pour apporter un semblant de réparation et de justice à ceux qui ont souffert. Une page nouvelle et prometteuse semble se tourner, avec le Fonarev et le Collectif s’unissant pour insuffler un vent d’espoir et d’action dans la quête inlassable d’un avenir plus juste et plus pacifique pour tous.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.