AccueilA la UneRDC : Scandale...

RDC : Scandale minier dévoilé – un préjudice de 500 millions de dollars par mois décrié par un député

Kinshasa, le 25 août 2023 – Une nouvelle enquête approfondie met en lumière les opérations minières opaques qui ont coûté à la République démocratique du Congo (RDC) une perte financière astronomique de 500 millions de dollars par mois. Le député de l’UNC, Alfred Maisha, exprime des regrets profonds quant à la situation, soulignant le rôle préoccupant de divers acteurs dans cette affaire, notamment les sociétés Primera Gold DRC et Primera Metals DRC.

Les révélations émergent alors que le pays tente de se remettre des décennies de troubles politiques et économiques. Le contrat en question, scruté minutieusement par des experts juridiques, jette une lumière crue sur une situation complexe et troublante. Alfred Maisha, dans une déclaration chargée d’émotions, a exprimé sa déception face aux opérations minières qui semblent avoir été orchestrées de manière à siphonner les richesses nationales.

« Quand vous parcourez les clauses de ce contrat, même le Congolais le plus réservé ne peut retenir ses larmes. De l’intrigue délibérée au cynisme flagrant, nous avons été pris dans les filets d’une manipulation orchestrée depuis les échelons internationaux. Ni Mobutu, ni les Kabila n’ont poussé la cupidité aussi loin », a déclaré Maisha d’une voix chargée d’indignation.

Les allégations portées à l’encontre de Primera Gold DRC et Primera Metals DRC suscitent un débat fervent dans les cercles politiques et économiques. Les experts en économie affirment que les pertes astronomiques subies par la RDC ont un impact direct sur le développement du pays, privant ainsi les citoyens de services essentiels tels que la santé, l’éducation et les infrastructures.

Face à ces révélations troublantes, la population congolaise exprime sa colère et sa frustration devant ce qui semble être un détournement systématique de la richesse nationale. Les appels à des réformes radicales et à une plus grande transparence dans le secteur minier se multiplient.

Le gouvernement a été interpellé pour enquêter sur les allégations et prendre des mesures décisives pour assurer la protection des intérêts de la nation. Alors que le député Alfred Maisha soulève la question au sein de l’Assemblée nationale, les regards sont désormais tournés vers les autorités pour garantir que de tels abus contre les ressources nationales ne restent pas impunis.

Les révélations choquantes de la perte de 500 millions de dollars par mois pour la RDC soulignent la nécessité urgente de réformes profondes dans le secteur minier du pays. Les citoyens attendent des actions concrètes pour mettre fin à cette exploitation financière et pour bâtir un avenir où les richesses nationales contribuent véritablement au développement et au bien-être de la population congolaise.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.