Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneRDC : Arrestation...

RDC : Arrestation de hauts officiers de l’armée suite au carnage de Goma

Dimanche soir, un événement majeur s’est produit en République Démocratique du Congo (RDC) alors que les autorités ont procédé à l’arrestation de hauts officiers de l’Armée. Ces arrestations interviennent dans le cadre des enquêtes en cours concernant le terrible carnage survenu à Goma, un drame qui a coûté la vie à plus de 43 personnes. Selon des sources bien informées, parmi les individus appréhendés figurent le Colonel Mike Mikombe, qui occupe la fonction de Commandant de la Brigade Interarmées GR, ainsi que le Commandant Bawili, qui assure le commandement du 19ème Régiment.

Cette opération de grande envergure, qui a eu lieu dans la soirée, a été menée par une délégation spéciale envoyée depuis Kinshasa pour faire la lumière sur les circonstances de ce tragique événement. Les autorités de la capitale congolaise ont clairement fait savoir que des sanctions sévères seront appliquées si les enquêtes révèlent la culpabilité des individus arrêtés dans cette affaire choquante.

Le procès en flagrance, qui se profile à l’horizon, suscite déjà une grande attente au sein de la population congolaise. Une source proche de l’enquête a confirmé que ce procès débutera incessamment, signe que les autorités sont déterminées à faire toute la lumière sur cet acte de violence impardonnable. La nation attend avec impatience que justice soit rendue pour les victimes de Goma et que les responsabilités soient établies.

Cet événement majeur soulève de nombreuses questions quant aux circonstances entourant le carnage de Goma et met en lumière l’importance cruciale de l’établissement de la vérité dans cette affaire. Les regards du monde entier sont désormais tournés vers le procès à venir, alors que la RDC cherche à surmonter cette tragédie et à garantir que de tels actes ne se reproduisent plus à l’avenir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.