TP Mazembe et Al...

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à...

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.
AccueilA la UneTension à Goma...

Tension à Goma : Ville paralysée par une journée de commémoration en hommage aux victimes du 30 août

Ce lundi matin, la ville de Goma, située dans la République Démocratique du Congo, est plongée dans une atmosphère tendue. Les habitants de la région vivent une journée particulière marquée par une mobilisation sans précédent, à l’initiative des Wazalendo et de mouvements citoyens. Cette journée de commémoration vise à honorer la mémoire des victimes de la répression du 30 août.

Dès les premières heures de la journée, de jeunes manifestants ont pris d’assaut les rues de Goma, érigeant des barricades pour marquer leur solidarité envers les victimes de cette tragique journée. Les symboles de la répression, qui avaient traumatisé la ville il y a quelques années, sont désormais au cœur de cette mobilisation citoyenne.

La journée de ville morte décrétée par les organisateurs a paralysé Goma. Les écoles, les commerces et de nombreuses activités habituellement animées sont restés clos. Les rues, d’ordinaire animées, sont désertes, à l’exception des manifestants qui rappellent au monde que les blessures du passé sont encore bien présentes.

Le 30 août est une date sombre dans l’histoire de Goma. Elle est associée à une répression violente qui a laissé des cicatrices profondes au sein de la communauté. Les organisateurs de cette journée de commémoration espèrent que leur action attirera l’attention sur les besoins de justice et de réconciliation, tout en honorant la mémoire des victimes.

Les autorités locales suivent de près l’évolution de la situation. La tension qui règne en ce moment dans la ville est palpable, et les forces de l’ordre sont en état d’alerte pour maintenir l’ordre public.

Cette journée de commémoration rappelle que, malgré les années qui ont passé depuis les événements tragiques du 30 août, la quête de justice et de vérité demeure une préoccupation cruciale pour de nombreux habitants de Goma. La mémoire des victimes est entretenue par ces mouvements citoyens, qui veulent que leur voix soit entendue et que justice soit rendue pour les erreurs du passé.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

TP Mazembe et Al Ahly se neutralisent dans un match sans buts à Lubumbashi

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à la tête de l’assemblée provinciale de Kinshasa avec le soutien de l’union sacrée

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique