AccueilA la UneTragédie à Goma...

Tragédie à Goma : Les mesures prises par les autorités ce lundi

En réaction au carnage qui a secoué Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, des mesures significatives ont été prises par les autorités ce lundi. Sous l’autorité du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières, Peter Kazadi, la réponse gouvernementale s’est déployée de manière rapide et décisive pour rétablir la paix et la stabilité dans la région. Voici un aperçu des actions entreprises :

Rappel du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu pour Consultation à Kinshasa

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Constant Ndima, a été rappelé d’urgence à Kinshasa pour des consultations cruciales. Cette décision témoigne de l’importance de la situation et de la nécessité de coordonner les efforts pour rétablir la sécurité à Goma.

Suspension de Deux Officiers de Police et Leur Rappel à Kinshasa

Deux officiers de police de rang élevé, identifiés comme P2 et P3, ont été suspendus de leurs fonctions et rappelés à Kinshasa. Cette mesure vise à assurer la transparence de l’enquête en cours sur les événements tragiques de Goma.

Organisation des Obsèques du Policier Tué par Lynchage

Les autorités ont pris en charge l’organisation des funérailles du policier tragiquement tué lors du lynchage. Cela témoigne du respect et de la reconnaissance envers le dévouement de l’agent de police décédé dans l’exercice de ses fonctions.

Prise en Charge des Obsèques de Toutes les Victimes

Outre le policier, d’autres victimes ont été touchées par cette tragédie. Le gouvernement s’est engagé à prendre en charge les frais liés aux funérailles de toutes les victimes, démontrant ainsi son engagement envers les familles endeuillées.

Libération de Tous les Militants des Mouvements Citoyens Appréhendés

Les militants des mouvements citoyens appréhendés lors des récents événements seront libérés. Cette décision vise à apaiser les tensions et à favoriser le dialogue entre le gouvernement et la société civile.

Identification des Églises dans le Nord-Kivu et Fermeture de Celles Non Conformes

Une mesure importante consiste à identifier toutes les églises opérant dans le Nord-Kivu et à fermer celles qui ne respectent pas les règles établies. Cela garantira la sécurité des fidèles et la conformité aux normes en vigueur.

En somme, les actions entreprises par les autorités suite au carnage de Goma témoignent de leur engagement envers la sécurité, la justice et la stabilité dans la région. Ces mesures, coordonnées par le vice-Premier ministre Peter Kazadi, visent à restaurer la confiance de la population et à rétablir un climat de paix dans le Nord-Kivu.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...