AccueilA la UneL'Or brille sur...

L’Or brille sur les marchés mondiaux : Une ascension à 62,19 USD par gramme

Le monde économique est en effervescence cette semaine avec une montée significative du prix de l’or sur les marchés internationaux. Après les précédents succès liés au cuivre et au cobalt, la République démocratique du Congo (RDC) affiche une détermination sans faille à capitaliser sur le précieux minerai aurifère pour doper ses recettes publiques.

Sous l’égide de la Commission nationale des mercuriales des prix, rattachée au ministère du Commerce extérieur de la RDC, les prévisions sont formelles : le cours de l’or connaîtra une hausse notable au cours de cette semaine, consolidant ainsi la position de la RDC sur l’échiquier économique mondial.

Le gramme d’or, étalon par excellence de la richesse, est attendu à une valeur de 62,19 USD cette semaine, enregistrant une augmentation par rapport aux 61,31 USD de la semaine précédente. Une progression de 0,88 USD par gramme est annoncée, selon nos sources.

Les performances remarquables d’une joint-venture stratégique conclue entre la RDC et les Émirats arabes unis en juillet 2023 ont ouvert de nouvelles perspectives pour le pays. Plus de trois tonnes d’or brut, extraites artisanalement, ont été exportées, rapportant ainsi 1,2 million de dollars aux caisses de l’État congolais d’ici fin août 2023.

Les experts du secteur minier estiment que la République démocratique du Congo a la capacité, sous réserve de conditions optimales, telles que le transport sécurisé des exploitants artisanaux, de rejoindre les centres de négoce. Dans ces conditions, le pays pourrait potentiellement exporter plus de 60 tonnes d’or par an.

La Commission nationale des mercuriales observe avec attention une tendance haussière générale des produits miniers exportés par la RDC sur les marchés internationaux, notamment au cours de la période allant du 4 au 9 septembre 2023.

D’après leurs analyses, la tonne de cuivre est prévue à la vente à 8 377,70 USD cette semaine, soit une augmentation de 108,1 USD par rapport à la semaine précédente, où elle était à 8 269,60 USD la tonne.

Le cobalt, considéré comme le minerai de la transition énergétique, devrait atteindre un prix de 32 733,00 USD la tonne cette semaine, affichant une légère progression par rapport à la semaine précédente où il était à 32 728,00 USD la tonne.

Le zinc, métal indispensable à de nombreux secteurs, devrait être négocié à 2 391,50 USD la tonne cette semaine, enregistrant une légère hausse de près de 90 USD par rapport à la semaine précédente où il était à 2 301,10 USD la tonne.

L’étain, un autre acteur majeur des marchés des métaux, connaîtra également une augmentation de sa valeur, s’élevant à 25 582,00 USD la tonne cette semaine, contre 25 430,00 USD la tonne la semaine précédente.

En somme, le minerai d’or brille de mille feux sur les marchés internationaux, offrant à la République démocratique du Congo une opportunité en or pour stimuler ses recettes publiques. Alors que le secteur minier congolais se dynamise, les investisseurs et les observateurs du marché restent attentifs à l’évolution de cette tendance économique prometteuse.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.