AccueilA la UneRDC : Suspension...

RDC : Suspension du secrétaire exécutif de la CENI, Mabiku Totokani, pour « Faute Lourde »

Dans une décision sans précédent, Denis Kadima, à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a annoncé la suspension immédiate du Secrétaire Exécutif de l’organisme, Mabiku Totokani. Cette mesure drastique fait suite à ce que des sources proches qualifient de « faute lourde« .

Selon nos informations exclusives, cette sanction administrative a été imposée pour une durée de quinze jours, se conformant ainsi strictement au règlement administratif et financier en vigueur au sein de la CENI.

Les détails exacts de cette faute lourde n’ont pas été divulgués dans l’immédiat, laissant la sphère politique congolaise en suspens et spéculant sur les ramifications de cette décision. Cette suspension abrupte du Secrétaire Exécutif de la CENI, une figure centrale dans l’organisation des élections en République Démocratique du Congo, suscite des interrogations sur son impact potentiel sur le calendrier électoral et la stabilité politique du pays.

Denis Kadima, dans sa déclaration, a souligné que cette décision avait été prise en stricte conformité avec les règlements en vigueur, soulignant ainsi l’importance de préserver l’intégrité du processus électoral en cours dans le pays.

Cette nouvelle secousse au sein de la CENI, qui intervient à un moment crucial de la vie politique congolaise, ne manquera pas d’alimenter les débats et les spéculations. Il reste à voir comment cette suspension temporaire de Mabiku Totokani affectera le déroulement des prochaines étapes du processus électoral et la dynamique politique en RDC. Restez connectés pour plus de mises à jour sur cette affaire en évolution.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).