AccueilA la UneRDC : Un...

RDC : Un examen d’État 2023 émaillé de polémiques et d’éclats

Kinshasa, le 22 septembre 2023 – La République Démocratique du Congo se trouve aujourd’hui au cœur d’une controverse qui ne cesse de s’amplifier à la suite de la publication des résultats de l’Examen d’État, Édition 2023. Cette polémique, déchaînée par les premières annonces des résultats, s’est rapidement propagée sur les réseaux sociaux et a trouvé écho dans les médias nationaux.

Le débat a pris une ampleur considérable après la diffusion virale d’une lettre de Révérende Thérèse Malema Nsawawa, Sœur Préfet du prestigieux Lycée Boyokani. Accompagnée de l’abbé Coordinateur des Écoles Conventionnées catholiques à l’Imprimerie de l’Inspection Générale de l’EPST, la sœur Préfet a essuyé une sévère mise en garde de la part de Monsieur Jacques Odia Musungayi, Inspecteur Général de l’EPST. Cette sanction faisait suite à la consultation des résultats de l’Examen d’État avec le Code de l’Édition 2022 au lieu du Code 2023.

Cependant, au-delà de cette controverse, des élèves de plusieurs écoles ayant obtenu des résultats jusqu’ici inexistants ont découvert qu’ils avaient réussi. Cela confirme la mise au point de l’Inspecteur Général de l’EPST, qui avait déjà été relayée par la Cellule de Communication de l’EPST via le Conseiller chargé de Communication du Ministre de l’EPST.

Un aspect important à noter est que la publication des résultats de l’Édition 2023 s’est initialement faite à travers les fenêtres de 2022, utilisées par les compagnies de téléphonie cellulaire pour rendre publics les résultats avant la publication officielle du Palmarès.

Cette méthodologie a engendré confusion et mécontentement, car certains élèves se sont retrouvés confrontés aux résultats de 2022 par erreur. Bien que la fenêtre de 2022 ait ensuite été fermée, l’incertitude persistait quant à la validité des résultats. Le Palmarès a toutefois apporté la clarté nécessaire en confirmant les résultats de l’Examen d’État.

Il est important de souligner que contrairement à certaines allégations, il n’y a pas eu de traitement de recours pour les résultats. Les réussites et les échecs demeurent inchangés, sauf dans le cas de mauvaise consultation des résultats antérieurs, désormais clarifiés par le Palmarès.

La Cellule de Communication de l’EPST invite donc l’opinion publique à se référer aux résultats tels que confirmés par le Palmarès officiel. De plus, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, demeure focalisé sur sa mission visant à améliorer la qualité de l’éducation des élèves, tout en consolidant la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements scolaires publics.

Il est déterminé à ne pas se laisser distraire par les voix discordantes cherchant à détourner sa route, celle qui lui a été tracée par le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Thshilombo, sous la direction du Premier Ministre, Son Excellence Jean Michel Sama Lukonde.

Dans ce contexte tendu, l’Examen d’État 2023 reste au cœur des discussions nationales, tandis que les élèves et leurs familles attendent avec impatience une clarification définitive.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...