Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilA la UneProcès Bukanga Lonzo...

Procès Bukanga Lonzo : Nouvelle Confrontation des acteurs devant les tribunaux en ce Lundi

L’examen du calendrier judiciaire émanant de la Cour constitutionnelle pointe vers un dénouement imminent de l’affaire épineuse impliquant l’ancien Premier Ministre Augustin Matata et ses coaccusés, au cœur d’une sombre saga entourant l’investissement massif de plus de 200 millions de dollars américains par l’État congolais dans la création d’un parc agro-industriel à Bukanga Lonzo, province du Kwango, sans qu’aucun rendement tangible n’en découle.

Il convient de rappeler que cette affaire, datant de l’ère où Augustin Matata exerçait ses fonctions de Premier Ministre, avait d’abord suscité un imbroglio quant à la juridiction compétente pour juger les prévenus. Finalement, la Cour constitutionnelle a revendiqué la compétence pour élucider cette affaire complexe. Après deux audiences préliminaires, la dernière ayant été ajournée à la demande des avocats de la défense, la troisième séance, prévue pour le lundi 25 septembre, marquera le début des audiences principales.

Outre Matata Ponyo, deux autres inculpés se trouvent sur le banc des accusés, à savoir le Sud-Africain Grobler Christo et l’ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo, Deogratias Mutombo Muana Nyembo. Le procès se poursuit donc, alors que l’État congolais exige réparation pour les fonds considérables engloutis dans ce projet, initialement destiné à constituer un investissement à long terme pour les générations actuelles et futures.

Augustin Matata et ses comparses devront justifier l’utilisation des deniers du contribuable congolais, un détournement présumé qui pourrait bien se muer en réalité et compromettre l’avenir politique de l’ancien Premier Ministre, désormais candidat à la présidence de la République, une démarche possiblement motivée par des considérations politiques, analyse un expert.

Dans l’attente de suivre, pour la troisième fois, ce face-à-face acharné devant la justice, il est essentiel de souligner l’impatience grandissante de la population congolaise quant à l’issue de ce procès qui déchaîne passions et spéculations.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Violence persistante à Mai-Ndombe : Un agriculteur victime des miliciens Mobondo à Kwamouth

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au Nord-Kivu : Appel pressant d’Amnesty International à la protection des civils

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda s’allient pour favoriser des chaînes de valeur durables

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux