AccueilA la UneRDC : avec...

RDC : avec un décor et une organisation à la taille de la capitale mondiale du Cobalt, Expo Béton saute sur Kolwezi

Pour libérer et donner la parole, aux décideurs, politiques, architectes, urbanistes, paysagistes à l’industrie naissante du ciment, les chefs d’entreprises du secteur de la construction et du bâtiment, fournisseurs des services divers, vendeurs des équipements, matériaux et matériels de construction, chercheurs et journalistes, du 30 septembre au 04 octobre au centre de négoce de Musompo cadre choisi pour le déroulement de la septième édition de Salon du Développement des Villes en République Démocratique du Congo.

Avec un Programme International VIP, en partenariat avec Progekt Consulting, qui offrira aux participants un service de mission commerciale avec un agenda de rencontres ciblées B2B & B2G à la carte afin de profiter de ce rendez-vous de l’écosystème d’affaires pour développer et renforcer leurs activités en RDC.

A quelques jours du lancement des travaux de la 7 ème édition de l’Expo Béton, l’heure est consacré aux derniers réglages afin que tout soit parfait et que tout marche comme sur de la roulette pour cette première édition qui s’organise loin des embouteillages de la capitale Kinshasa et dans un havre de paix, fruit de la symphonie entre la nouvelle politique de l’aménagement urbain des villes pilotée en province par la Gouverneure Fifi Masuka Saini, du boom immobilier issu des investissements massifs des pouvoirs publics et des privés, la bonne gestion de l’espace afin d’éviter le conflit entre le foncier, mieux l’habitat, les infrastructures de base à ériger telles que l’échangeur de Kolwezi, les nouvelles cités pour les personnes à délocaliser, les mines et l’agriculture.

Tout le décor est déjà planté dans la ville et au centre de négoce de Musompo de pour la tenue de la 7 ème édition de l’Expo béton. Aucun carrefour, sans le décor ou les panneaux de l’Expo Béton. Les lualabaises et lualabais sont déjà dans l’effervescence populaire à quelques jours de l’ouverture officielle de la conférence et exposition Expo Béton, à ne pas confondre d’avec le slogan de campagne  » Fatshi Béton  ».

Pendant cinq jours, Kolwezi en plus de sa triple casquette de capitale mondiale du cobalt, de coffre-fort des matières premières de la RDC et de poumon de l’économie Congolaise, sera la capitale de la construction.

Avec un décor et une organisation à la grandeur de la capitale mondiale du Cobalt, le président du comité d’organisation, Jean Bamanisa, et l’Expo Béton, y compris les participants venus de tous les horizons, s’apprêtent à sauter sur Kolwezi comme des parachutistes belges.

Philippe katumba

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.