De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : AACFG...

RDC : AACFG écarte le dialogue politique au profit de l’élection démocratique

L’Alliance pour l’Avènement d’un Congo Florissant et Grand (AACFG) rejette catégoriquement l’idée d’un dialogue politique comme voie d’accès au pouvoir et exhorte la population congolaise à élire ceux qui s’avèrent dignes de cette responsabilité. Cette déclaration a été prononcée par Jean-Marie Lukulasi, le porte-parole éloquent du regroupement politique.

Dans un contexte politique complexe où les enjeux sont considérables, l’Alliance pour l’Avènement d’un Congo Florissant et Grand, fidèle à sa position, maintient son refus absolu de se prêter au jeu d’un dialogue politique qui, selon ses leaders, pourrait compromettre la stabilité du pays. Au lieu de cela, le regroupement insiste sur l’importance cruciale de la démocratie et de l’élection des dirigeants par la voix du peuple.

Jean-Marie Lukulasi, dans une déclaration solennelle qui a captivé l’attention de l’opinion publique, a souligné que l’heure était venue pour le peuple congolais d’exercer pleinement son droit souverain en participant activement aux élections et en choisissant ses représentants en toute conscience. Selon lui, il est primordial que les citoyens discernent les candidats dignes de leur confiance, capables de promouvoir l’avenir prospère et grandiose du Congo.

Cette déclaration de l’AACFG intervient dans un contexte où les préoccupations concernant l’avenir politique du pays sont plus pressantes que jamais. Les défis socio-économiques et politiques auxquels la République Démocratique du Congo est confrontée exigent des solutions majeures et une vision claire pour un avenir meilleur. L’Alliance estime que cette vision doit émerger des urnes, où la voix du peuple doit être respectée de manière absolue.

En conclusion, l’Alliance pour l’Avènement d’un Congo Florissant et Grand réaffirme son rejet du dialogue politique comme moyen d’accéder au pouvoir. Elle met en avant la nécessité d’une démocratie vibrante et de l’élection de dirigeants méritants par la population congolaise. La décision finale appartient désormais aux citoyens, appelés à jouer un rôle décisif dans la direction que prendra leur nation dans les années à venir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.