AccueilA la UneRDC : Antoinette...

RDC : Antoinette N’Samba Kalambayi éclaire le monde sur les richesses minérales

Le 21 septembre 2023 restera marqué dans l’histoire de la République Démocratique du Congo (RDC) comme le jour où la Ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, a pris la parole lors d’un événement de haut niveau organisé par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE). Cette intervention, réalisée via vidéoconférence, avait pour but de répondre à une série de questions cruciales concernant les minéraux critiques du secteur minier congolais.

L’objectif de cette prise de parole était de faire entendre la voix des pays africains à l’approche du sommet sur les minéraux et l’énergie propre, orchestré par l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) et prévu pour le 28 septembre 2023 à Paris.

À la question portant sur les vastes ressources naturelles dont dispose la RDC et leur utilisation, la Ministre des Mines a souligné la richesse du pays en minerais précieux tels que l’or, les diamants, le cuivre, le cobalt, le lithium, et bien d’autres encore. Certains de ces minéraux sont actuellement en phase d’exploitation tandis que d’autres font l’objet de recherches approfondies, comme en témoignent les données collectées.

Dans le cadre du développement des chaînes de valeur, la RDC vise à exporter des produits manufacturés semi-finis, tels que les précurseurs de batteries, ainsi que des produits finis, notamment des batteries pour téléphones, ordinateurs et véhicules électriques. Cette démarche ambitieuse vise à tirer le meilleur parti de ces ressources minérales.

En ce qui concerne la coopération entre la RDC et la Zambie dans la fabrication de véhicules et de batteries électriques, avec le soutien financier des États-Unis, la Ministre a souligné que les deux pays partagent une ceinture cuprifère commune et font face à des défis similaires. Afin de maximiser les bénéfices, ils ont décidé de mutualiser leurs ressources, leurs capacités et leurs efforts, en créant une zone économique spéciale avec des avantages fiscaux. Cette initiative est couronnée par la mise en place d’un centre d’excellence de recherche et de développement sur les batteries, symbolisant une coopération fructueuse.

Concernant les préoccupations relatives à l’impact environnemental de l’extraction minière sur les populations et la nature, la Ministre des Mines a mis en avant la législation en vigueur, exigeant la réalisation d’études d’impact environnemental pour toutes les activités minières.

Poursuivant sur la question de la déforestation et de la perte de biodiversité causées par l’extraction de minéraux verts, l’autorité congolaise des Mines a révélé les mesures prises par la RDC pour protéger l’environnement et les communautés locales. Cela inclut des plans d’atténuation et de réhabilitation, ainsi que des garanties financières.

En conclusion, la Ministre des Mines a exprimé la volonté de la RDC de lutter contre le réchauffement climatique en travaillant avec des investisseurs dans un esprit gagnant-gagnant. Elle a souligné l’importance d’un partenariat d’exploitation mutuellement bénéfique, mettant ainsi fin à l’idée d’un partenariat à somme nulle.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...