AccueilA la UneRDC : Le...

RDC : Le procès des officiers FARDC impliqués dans le meurtre de 56 civils à Goma


La justice congolaise a atteint un moment crucial alors que le procès des officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) impliqués dans le meurtre brutal de 56 civils à Goma entre dans une phase décisive. Le ministère public a présenté ses arguments le 29 septembre dernier, réclamant des sanctions exemplaires.

Dans un discours éloquent, le procureur a exprimé sa demande avec conviction : « Nous réclamons une peine de 20 ans de certitude pénale pour les quatre soldats de 2e classe. Le colonel Bawili, quant à lui, devrait être condamné à une peine de 10 ans de prison. Enfin, pour le colonel Mike Mikombe, nous plaidons pour une condamnation à perpétuité, assortie de son exclusion de l’armée congolaise. »

Ces demandes fortes reflètent la gravité de l’affaire et l’importance de rendre justice aux victimes et à leurs familles. La décision finale, qui sera rendue par la Cour militaire du Nord-Kivu dans les prochains jours, est attendue avec une grande anticipation.

Ce procès, au-delà de son contexte immédiat, jette également la lumière sur les enjeux plus larges auxquels sont confrontées les forces de sécurité et la société congolaise dans son ensemble. Il souligne l’importance cruciale de garantir la responsabilité et la transparence au sein des institutions militaires pour préserver la confiance du public.

Ce procès historique, qui vise à punir les responsables de cette tragédie, espère également servir de message clair selon lequel de tels actes ne seront pas tolérés dans une société démocratique et évolutive. En mettant l’accent sur l’obligation de rendre des comptes et la recherche de la justice, il marque un tournant significatif dans la quête d’une République Démocratique du Congo plus juste et équitable.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.