De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : Dévoilement...

RDC : Dévoilement de la présentation publique des présumés complices de la violence à Goma

GOMA, RDC – Lundi 02 octobre, la police nationale congolaise a orchestré une mise en scène médiatique exceptionnelle en présentant devant la presse un groupe hétéroclite de jeunes individus, principalement originaires du Rwanda, accompagnés de quelques Congolais. Ces individus sont soupçonnés d’être impliqués dans une série de meurtres brutaux et d’enlèvements qui ont ensanglanté la ville de Goma ces derniers mois.

Lors de cette opération qui demeure présumée, les forces de l’ordre ont mis en lumière la découverte d’une panoplie d’armes meurtrières, comprenant non seulement des armes à feu, mais également une variété d’armes blanches. Les arrestations ont été effectuées dans le cadre d’un couvre-feu strictement imposé, mené par les services de sécurité, disséminés à travers différents quartiers de la ville de Goma.

Les accusations portées contre ces individus sont particulièrement graves. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs présumés de la mort tragique de plusieurs conducteurs de motos, ainsi que de deux agents de police intrépides de Goma. Cette vague de violence avait jeté une ombre sombre sur la ville, terrorisant ses habitants et semant la désolation parmi les forces de l’ordre.

Le commissaire divisionnaire de la police du Nord-Kivu, commentant cette affaire brûlante, a souligné l’importance cruciale de la collaboration entre les forces de sécurité et la population locale pour mettre fin à ces actes odieux. Cette collaboration a permis de mettre à jour cette machination meurtrière et de mettre en lumière ces individus présumés coupables.

Le dévoilement public de ces présumés complices de la violence à Goma marque un tournant significatif dans la lutte pour ramener la paix et la sécurité dans cette région. Les autorités continuent de mener des enquêtes approfondies pour déterminer la pleine mesure de leur implication dans ces crimes. La population de Goma, quant à elle, espère que la justice sera rendue et que la lumière sera faite sur ces actes d’une gravité inouïe qui ont secoué la région.

Cet événement ne fait que renforcer la détermination des forces de sécurité à traquer les éléments perturbateurs et à protéger la population, en dépit des défis considérables auxquels elles sont confrontées. Il souligne également l’urgence de renforcer la sécurité dans la région, alors que les autorités continuent de travailler sans relâche pour garantir la stabilité dans cette zone au passé tourmenté.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.