AccueilA la UneRDC : L'État...

RDC : L’État de Confusion Persiste dans les Affrontements entre M23 et Wazalendo

Au cœur des montagnes tumultueuses du Masisi, la République Démocratique du Congo (RDC) est le théâtre d’une situation politique et sociale particulièrement turbulente ce jeudi matin, où les affrontements entre les forces du M23 et les combattants intrépides de Wazalendo persistent. La violence a atteint un pic alarmant, avec des incendies dévorant plusieurs maisons qui avaient servi de refuge aux rebelles du M23, tandis que la région de Nturo, dans Kilolirwe, demeure sous le contrôle inébranlable des Wazalendo.

La féroce confrontation qui secoue le Masisi se révèle être un épisode de tension grandissante, et l’armée congolaise n’est pas restée en marge de ces événements troublants.

Dans un communiqué officiel portant le numéro 01/0030/CAB/PP/23, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) réitèrent leur engagement en tant que légalistes intransigeants. Elles s’engagent fermement à respecter les accords des Chefs d’État qui ont instauré le cessez-le-feu, et rejettent catégoriquement les allégations formulées par les pyromanes sapeurs-pompiers du M23/RDF.

Les FARDC estiment, au contraire, qu’il est impératif que les éléments terroristes du M23/RDF répondent à l’offre de réconciliation tendue par les Chefs d’État de la sous-région. Ces derniers ont défini une feuille de route claire, s’articulant autour de la notion de pré-cantonnement et de cantonnement, conformément aux accords conclus à Luanda et à Nairobi.

La situation demeure tendue et incertaine dans le Masisi, avec des acteurs politiques et militaires aux intérêts divergents qui s’opposent dans cette joute dramatique. Les prochains développements dans cette région cruciale de la RDC sont attendus avec une anticipation inquiète, tandis que le pays espère ardemment une résolution pacifique de ce conflit qui continue de peser lourdement sur son avenir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...