AccueilA la UneUn nouveau candidat...

Un nouveau candidat présidentiel se lance dans la course pour les élections en RDC

Kinshasa, le 6 octobre 2023 – Le paysage politique de la République démocratique du Congo se densifie alors qu’un nouveau candidat présidentiel, Delly Sesanga, a été officiellement investi par son parti Envol lors de son deuxième Congrès à Boma.

Sous le slogan « Refondation du Congo », Delly Sesanga, un farouche opposant au régime actuel dirigé par le président Tshisekedi, s’apprête à déposer sa candidature le samedi 07 octobre 2023 au Bureau de réception et traitement des candidatures de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à Kinshasa.

Lors de la clôture de ce Congrès, Delly Sesanga a exprimé sa vision pour le pays : « J’y vois, pour ma part, l’opportunité de refaire les fondations d’une République juste, des institutions fortes, d’une société capable de faire travailler, de nourrir, d’éduquer, de soigner et de protéger le Congolais dans son pays. »

Le député élu de Luiza au Kasaï Central porte sur ses épaules un projet ambitieux de refondation du pays, articulé autour de cinq axes stratégiques :

1. Gagner la paix à l’Est, sécuriser le territoire et garantir l’indépendance nationale

La région de l’Est de la RDC a été en proie à des conflits persistants, et Delly Sesanga s’engage à œuvrer pour la paix et la sécurité dans cette partie du pays, tout en préservant la souveraineté nationale.

2. Unifier les provinces pour favoriser la circulation des personnes et des biens

La fragmentation administrative est un obstacle au développement, et le candidat propose de travailler à l’unification des provinces pour faciliter les échanges et le mouvement des citoyens et des marchandises.

3. Restaurer l’intérêt général et le sens du bien commun

Sous sa gouvernance, Delly Sesanga promet de placer l’intérêt général au cœur de ses décisions politiques, favorisant ainsi une société plus juste et équitable.

4. Bâtir des services publics protecteurs des Congolais

Une refonte complète des services publics est envisagée, avec un accent particulier sur la protection et la satisfaction des besoins des citoyens.

5. Développer les conditions d’une croissance diversifiée, inclusive et créatrice d’emploi en sortant de l’économie de rente

Pour sortir de la dépendance aux ressources naturelles, Delly Sesanga propose de diversifier l’économie congolaise, de la rendre plus inclusive et de créer des emplois pour les Congolais.

Ces cinq axes stratégiques englobent 35 actions-clés, toutes ambitieuses et réalistes, visant à résoudre des problématiques spécifiques qui ont entravé le développement de la République Démocratique du Congo depuis des années. L’objectif ultime est de doter le pays des moyens nécessaires pour garantir sa souveraineté et sa prospérité au profit de tous les Congolais.

Le lancement de la candidature de Delly Sesanga promet d’apporter une nouvelle dynamique à la course présidentielle en RDC, avec des promesses audacieuses de transformation et de rénovation du pays. Les prochaines élections présidentielles en 2023 s’annoncent ainsi comme un moment crucial pour l’avenir de la nation congolaise.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...