Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneJustice rendue :...

Justice rendue : Éphraïm Bisimwa, leader de Wazalendo, condamné à la peine capitale

Goma, le 09 octobre 2023 – La cour de la prison centrale Munzenze à Goma a rendu son verdict aujourd’hui, condamnant 63 individus sur les 143 détenus impliqués dans les événements du 30 août dernier. Les peines varient de la peine de mort à des condamnations de 10 ou 20 ans de servitude pénale.

Éphraïm Bisimwa, leader de la secte Messianique uwezo wa Neno/wazalendo et organisateur de la manifestation du 30 août à Goma, a été condamné à la peine capitale.

Ces condamnations font suite à des accusations de participation à un mouvement insurrectionnel, d’association de malfaiteurs et de meurtre.

Les avocats de Bisimwa ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision, cherchant ainsi la libération de leur client.

Le 30 août dernier, 143 personnes, toutes affiliées à la secte Messianique uwezo wa neno/wazalendo, ont été arrêtées lors de la répression d’une manifestation anti-Monusco à Goma. Cette manifestation a malheureusement coûté la vie à 56 personnes et a entraîné de nombreuses blessures.

Cette affaire a attiré l’attention en raison de la gravité des accusations et des conséquences tragiques de la manifestation. Le système judiciaire a maintenant prononcé son verdict, mais l’appel annoncé signifie que cette affaire n’est pas encore close.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.