AccueilA la UneJustice rendue :...

Justice rendue : Éphraïm Bisimwa, leader de Wazalendo, condamné à la peine capitale

Goma, le 09 octobre 2023 – La cour de la prison centrale Munzenze à Goma a rendu son verdict aujourd’hui, condamnant 63 individus sur les 143 détenus impliqués dans les événements du 30 août dernier. Les peines varient de la peine de mort à des condamnations de 10 ou 20 ans de servitude pénale.

Éphraïm Bisimwa, leader de la secte Messianique uwezo wa Neno/wazalendo et organisateur de la manifestation du 30 août à Goma, a été condamné à la peine capitale.

Ces condamnations font suite à des accusations de participation à un mouvement insurrectionnel, d’association de malfaiteurs et de meurtre.

Les avocats de Bisimwa ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision, cherchant ainsi la libération de leur client.

Le 30 août dernier, 143 personnes, toutes affiliées à la secte Messianique uwezo wa neno/wazalendo, ont été arrêtées lors de la répression d’une manifestation anti-Monusco à Goma. Cette manifestation a malheureusement coûté la vie à 56 personnes et a entraîné de nombreuses blessures.

Cette affaire a attiré l’attention en raison de la gravité des accusations et des conséquences tragiques de la manifestation. Le système judiciaire a maintenant prononcé son verdict, mais l’appel annoncé signifie que cette affaire n’est pas encore close.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...