Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneRenforcement de la...

Renforcement de la vigilance contre la désinformation à Goma, Nord-Kivu

Goma, RDC – Le général-major Bruno Mpezo Mbele, commandant de la 34e région militaire, a émis un avertissement aux cadres de base de la ville de Goma, au Nord-Kivu, lors d’une réunion de sécurité élargie aux chefs de quartier, ce mercredi 11 octobre.

La situation sécuritaire dans la province est actuellement tendue, et le général-major Mbele a souligné que la désinformation peut aggraver les tensions existantes. Il a exprimé l’importance de renforcer la collaboration entre les chefs de quartier et les différentes task forces opérant dans la ville.

« Nous devons sensibiliser les chefs de quartier et les task forces aux questions sur lesquelles ils doivent être particulièrement vigilants, en particulier dans cette guerre d’influence que nous traversons. J’ai demandé à tous de surveiller de près la désinformation et de ne pas tomber dans les manœuvres de l’ennemi », a expliqué le général-major Bruno Mpezo Mbele.

La désinformation peut être un facteur déstabilisant dans des situations déjà complexes. Le général-major Mbele appelle à une collaboration renforcée entre les acteurs locaux pour éviter que de fausses informations ne contribuent à l’aggravation des tensions.

Cette réunion de sécurité élargie montre l’engagement des autorités locales à maintenir la stabilité dans la région malgré les défis actuels. La lutte contre la désinformation devient une priorité pour garantir que les citoyens de Goma et du Nord-Kivu aient accès à des informations fiables dans cette période délicate.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.