AccueilA la UneLe Programme Alimentaire...

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) intensifie ses efforts en RDC pour faire face à la crise humanitaire

Par Manassé Kosi, Journaliste Bisonews.cd

La République Démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une crise humanitaire d’ampleur, avec des millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire aiguë. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), depuis janvier, a apporté une assistance cruciale à 2,8 millions de personnes en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu, à travers des programmes d’intervention variés, couvrant l’aide en nature, en espèces et en nutrition.

L’intensification de l’aide « cash-in-hand »

Depuis le mois de juin, le PAM a intensifié ses opérations, en particulier sous la modalité « cash-in-hand », fournissant une aide directe en espèces. Rien qu’en juillet, cette initiative a touché 800 000 personnes, ce qui représente une augmentation significative de l’assistance en espèces sur une seule période d’un mois. En conséquence, la RDC est devenue l’une des principales opérations « cash-in-hand » du PAM à l’échelle mondiale.

Défis à venir

Au mois d’août et de septembre, le programme d’aide en espèces a continué à dépasser les chiffres précédents, touchant 400 000 personnes chaque mois. Cependant, à partir d’octobre, le PAM fait face à un défi majeur, avec des ressources en espèces de plus en plus limitées. Cela le contraindra à réduire considérablement les distributions d’argent, mettant en péril l’aide vitale.

Diversification des approvisionnements alimentaires

Pour pallier le manque de financement dans les distributions d’argent, le PAM a pris la décision de renforcer ses activités de distribution d’aliments en nature dans les trois provinces les plus touchées. En septembre, le PAM a lancé le premier cycle de distribution de blé, une partie essentielle d’une contribution en nature du Bureau d’Aide Humanitaire des États-Unis.

Cependant, il est important de noter que des ressources supplémentaires sont nécessaires de toute urgence pour acheter des légumineuses et de l’huile végétale, afin de garantir une alimentation équilibrée. À défaut, les bénéficiaires pourraient se voir réduire à une demi-ration.

Chiffres alarmants

La situation en RDC est alarmante, avec 25,4 millions de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë. Cette crise touche 26 provinces du pays, et elle a conduit au déplacement de 6,3 millions de personnes. Malgré les défis, le PAM a réussi à assister 4,3 millions de personnes de janvier à août 2023.

Appel à l’aide

Face à cette situation critique, le PAM lance un appel pressant pour une aide d’un montant de 629,7 millions de dollars américains au cours des six prochains mois, de septembre à février 2024. Sans un financement additionnel, de nombreuses personnes pourraient être privées de l’aide vitale dont elles ont besoin en urgence.

Le PAM s’est fixé pour objectif d’atteindre 3,6 millions de personnes dans le cadre de cette intensification, mais il est confronté à des difficultés pour répondre aux besoins des 1,5 million de personnes actuellement ciblées au cours de ce cycle. La situation en RDC reste critique, et il est crucial que des mesures concrètes soient prises pour faire face à cette crise humanitaire.

En conclusion, la crise humanitaire en RDC est loin d’être résolue, et le PAM intensifie ses efforts pour répondre aux besoins croissants de la population. Cependant, sans un soutien financier adéquat, de nombreuses vies sont en danger. Il est impératif que la communauté internationale réponde à cet appel à l’aide pressant pour éviter une catastrophe humanitaire encore plus grave.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.