AccueilA la UneTensions en RDC...

Tensions en RDC : Le Conseil de la Jeunesse de Rutshuru demande le retrait des troupes de l’EAC

Par John malu, Correspondant de Bisonews.cd

Rutshuru, RDC – Dans un communiqué récemment rendu public, le Conseil Territorial de la Jeunesse de Rutshuru a exprimé sa préoccupation concernant la présence des troupes de l’East African Community (EAC) dans la région, les accusant de perturber les opérations des forces locales de défense contre le groupe rebelle M23.

Le président du Conseil Territorial de la Jeunesse de Rutshuru a déclaré : « Nous exigeons le retrait des forces régionales de l’EAC de notre territoire. Elles bloquent les Wazalendo sur la ligne de front, et nous craignons qu’elles renforcent les positions des terroristes du M23. Nous ne comprenons pas pourquoi quelqu’un qui défend sa patrie se voit ainsi entravé. C’est pourquoi nous exigeons le départ de ces troupes. »

Cette demande intervient dans un contexte tendu, alors que les forces gouvernementales congolaises luttent contre les rebelles du M23 dans la région de Rutshuru. L’implication de l’EAC, une organisation régionale visant à promouvoir la paix et la sécurité en Afrique de l’Est, suscite des interrogations et des inquiétudes au sein de la communauté locale.

L’EAC a déployé des troupes dans le cadre de ses efforts visant à soutenir la stabilité dans la région des Grands Lacs, mais certains habitants de Rutshuru craignent que leur présence puisse compromettre la sécurité de la population.

Le porte-parole de l’EAC a répondu à ces préoccupations en affirmant que la mission des troupes était de prévenir les affrontements et de faciliter un dialogue pacifique entre les différentes parties impliquées. Il a souligné que l’EAC était neutre et qu’elle cherchait à favoriser la résolution pacifique des conflits.

Cependant, la demande du Conseil de la Jeunesse de Rutshuru reflète les inquiétudes croissantes quant à l’impact de la présence militaire étrangère dans la région. Les habitants de Rutshuru, tout en reconnaissant l’importance de l’appui régional, appellent à un retrait progressif des forces étrangères pour permettre aux autorités locales de rétablir la sécurité dans la région.

La situation en RDC reste complexe, marquée par des défis sécuritaires de longue date. Les appels à un dialogue inclusif et à la résolution pacifique des conflits continuent de se faire entendre. Il reste à voir comment les autorités nationales et régionales répondront aux demandes du Conseil Territorial de la Jeunesse de Rutshuru, alors que la région cherche à retrouver la stabilité et la paix.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).