AccueilA la UneAccalmie dans la...

Accalmie dans la région de Rutshuru et Masisi après des affrontements entre le M23 et les Wazalendo

Rutshuru, Masisi – Dans la région troublée de Rutshuru et Masisi, une accalmie relative règne après les récents combats entre les forces du M23 et les jeunes résistants Wazalendo. Cette période de répit, bien que temporaire, a permis aux Wazalendo de renforcer leurs positions et de s’organiser en vue de la reprise des hostilités, dans le but de récupérer des zones actuellement sous le contrôle du M23.

Les habitants locaux rapportent que les jeunes résistants Wazalendo se sont servis de cette pause dans les combats pour consolider leurs forces et renforcer leur organisation sur le terrain. Un notable de Masisi a déclaré : « Profitant de cette accalmie, les jeunes résistants Wazalendo renforcent et s’organisent sur le terrain avant la reprise des combats pour récupérer d’autres zones sous contrôle du M23.« 

Pendant ce temps, des informations en provenance de Rutshuru indiquent que des renforts militaires bien équipés ont été observés depuis hier. Ces renforts semblent provenir de la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda, à hauteur de Kitagoma. Cette augmentation des effectifs militaires dans la région suscite des inquiétudes quant à une possible escalade des tensions et à de nouveaux affrontements.

Les habitants de Rutshuru et Masisi vivent dans la crainte constante des affrontements entre le M23 et les Wazalendo, qui ont causé des souffrances et des perturbations considérables dans la région. Les autorités locales et les organisations humanitaires s’efforcent de maintenir un semblant de stabilité dans la région tout en cherchant des solutions pour mettre fin à ce cycle de violence.

La situation reste tendue dans cette partie de la RDC, et il est essentiel de surveiller de près l’évolution des événements. Les résidents locaux espèrent que des mesures seront prises pour restaurer la paix et la sécurité dans la région, mettant ainsi fin aux souffrances de la population qui endure les conséquences de ces conflits.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.