De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneMission d'évaluation préélectorale...

Mission d’évaluation préélectorale de la SADC en RDC : Les préparatifs des élections de décembre 2023 sous le microscope

Par Manassé Kosi, Journaliste Bisonews.cd

Kinshasa, RDC – Une délégation de la Mission d’évaluation préélectorale du Conseil consultatif électoral de la SADC a conclu sa visite en République démocratique du Congo (RDC) avec des impressions initialement positives. La mission, chargée d’évaluer les conditions en vue des élections de décembre 2023, s’est entretenue avec diverses parties prenantes pour mieux comprendre la situation politique, la sécurité, et les préparatifs électoraux du pays.

La Vice-Présidente de la SADC, NOTEMBA TJIPUEJA, a exprimé la raison de leur visite en déclarant : « L’objet de notre visite était d’informer le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur les objectifs de notre mission en RDC en tant que Conseil consultatif électoral de la SADC. Nous sommes ici pour mener une évaluation préélectorale en voulant être saisis de la situation politique et sécuritaire du pays pour voir si elles se prêtent à la tenue des élections libres, transparentes, crédibles et pacifiques en conformité avec les principes et lignes directrices de la SADC.« 

La mission a effectué une évaluation approfondie des conditions préélectorales, en se penchant sur plusieurs aspects. Cela inclut l’examen du cadre juridique, notamment la Constitution et la loi électorale de la RDC, afin de s’assurer qu’elles respectent les normes internationales pour des élections équitables. En outre, l’état de préparation de la CENI a été évalué en ce qui concerne l’organisation des scrutins.

Sadec

Pendant leur séjour, les membres de la mission ont rencontré un éventail de parties prenantes clés, notamment les autorités gouvernementales, la société civile, les partis politiques, la presse, ainsi que divers groupements tels que celui des femmes et de la jeunesse. Ces rencontres ont permis à la délégation de recueillir des informations précieuses pour compléter leur évaluation.

L’objectif de cette mission est de garantir que les élections à venir en RDC se déroulent dans un environnement propice à la démocratie et au respect des droits de l’homme. La SADC s’engage à soutenir la RDC dans la consolidation de son processus démocratique et à promouvoir des élections transparentes et pacifiques.

La mission d’évaluation préélectorale du Conseil consultatif électoral de la SADC a indiqué sa volonté de revenir en RDC pour observer de près le déroulement des élections de décembre 2023. Le rapport de leur évaluation fournira des recommandations cruciales pour assurer la crédibilité du processus électoral et contribuera à renforcer la stabilité politique en RDC.

La RDC est à un moment charnière de son histoire politique, et la mission de la SADC est un élément essentiel pour garantir que les élections à venir se déroulent de manière équitable et pacifique. Le monde attend avec intérêt les développements à venir dans le pays, tandis que la RDC continue son parcours vers une démocratie plus robuste.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.