AccueilA la UneMission d'évaluation préélectorale...

Mission d’évaluation préélectorale de la SADC en RDC : Les préparatifs des élections de décembre 2023 sous le microscope

Par Manassé Kosi, Journaliste Bisonews.cd

Kinshasa, RDC – Une délégation de la Mission d’évaluation préélectorale du Conseil consultatif électoral de la SADC a conclu sa visite en République démocratique du Congo (RDC) avec des impressions initialement positives. La mission, chargée d’évaluer les conditions en vue des élections de décembre 2023, s’est entretenue avec diverses parties prenantes pour mieux comprendre la situation politique, la sécurité, et les préparatifs électoraux du pays.

La Vice-Présidente de la SADC, NOTEMBA TJIPUEJA, a exprimé la raison de leur visite en déclarant : « L’objet de notre visite était d’informer le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur les objectifs de notre mission en RDC en tant que Conseil consultatif électoral de la SADC. Nous sommes ici pour mener une évaluation préélectorale en voulant être saisis de la situation politique et sécuritaire du pays pour voir si elles se prêtent à la tenue des élections libres, transparentes, crédibles et pacifiques en conformité avec les principes et lignes directrices de la SADC.« 

La mission a effectué une évaluation approfondie des conditions préélectorales, en se penchant sur plusieurs aspects. Cela inclut l’examen du cadre juridique, notamment la Constitution et la loi électorale de la RDC, afin de s’assurer qu’elles respectent les normes internationales pour des élections équitables. En outre, l’état de préparation de la CENI a été évalué en ce qui concerne l’organisation des scrutins.

Sadec

Pendant leur séjour, les membres de la mission ont rencontré un éventail de parties prenantes clés, notamment les autorités gouvernementales, la société civile, les partis politiques, la presse, ainsi que divers groupements tels que celui des femmes et de la jeunesse. Ces rencontres ont permis à la délégation de recueillir des informations précieuses pour compléter leur évaluation.

L’objectif de cette mission est de garantir que les élections à venir en RDC se déroulent dans un environnement propice à la démocratie et au respect des droits de l’homme. La SADC s’engage à soutenir la RDC dans la consolidation de son processus démocratique et à promouvoir des élections transparentes et pacifiques.

La mission d’évaluation préélectorale du Conseil consultatif électoral de la SADC a indiqué sa volonté de revenir en RDC pour observer de près le déroulement des élections de décembre 2023. Le rapport de leur évaluation fournira des recommandations cruciales pour assurer la crédibilité du processus électoral et contribuera à renforcer la stabilité politique en RDC.

La RDC est à un moment charnière de son histoire politique, et la mission de la SADC est un élément essentiel pour garantir que les élections à venir se déroulent de manière équitable et pacifique. Le monde attend avec intérêt les développements à venir dans le pays, tandis que la RDC continue son parcours vers une démocratie plus robuste.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.