AccueilA la UneTensions Croissantes Entre...

Tensions Croissantes Entre la RDC et le Rwanda : Appel à l’Action Internationale

Par Manassé Kosi, Journaliste Bisonews.cd

Kinshasa, le 19 octobre 2023 – Le représentant spécial de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Huang Xia, a exprimé de sérieuses inquiétudes quant à la montée des tensions dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC) et les relations de plus en plus tendues entre la RDC et le Rwanda. Cette situation préoccupante met en lumière la nécessité d’une action internationale pour prévenir une confrontation directe entre les deux pays.

Lors de son intervention devant le Conseil de Sécurité, M. Xia a souligné la détérioration de la situation sécuritaire dans l’est instable de la RDC, caractérisée par une escalade des hostilités à grande échelle. Les deux pays voisins se sont mutuellement accusés de soutenir des groupes armés sur leur territoire respectif, alimentant ainsi les tensions déjà existantes.

M. Xia a averti que « le renforcement militaire des deux pays, l’absence de dialogue direct de haut niveau et la persistance des discours de haine sont autant de signes inquiétants que nous ne pouvons ignorer. » La situation humanitaire dans la région est également préoccupante, avec un nombre croissant de personnes déplacées, nécessitant une réponse humanitaire substantielle de la part de la communauté internationale.

Le représentant de l’ONU a appelé à un soutien accru pour faciliter le retour des déplacés chez eux, soulignant l’importance cruciale de l’éducation des enfants pour l’avenir de la région. Il a rappelé l’importance de revitaliser l’Accord-cadre d’Addis-Abeba de 2013, qui constitue une base pour la paix et la sécurité dans la région.

M. Xia a également exhorté tous les groupes armés à déposer les armes et a encouragé les groupes armés congolais à participer au programme de désarmement et de démobilisation adopté par la RDC en 2022. Cela contribuerait à réduire l’instabilité dans la région.

Malgré la stratégie globale de l’ONU pour la région, M. Xia a mis en évidence le manque de financement nécessaire à sa mise en œuvre. Il a appelé tous les partenaires à combler ce déficit de financement, soulignant l’efficacité démontrée de cette stratégie.

Un autre point essentiel soulevé par le représentant spécial est la nécessité de mettre en œuvre une stratégie régionale sur l’or artisanal, y compris un mécanisme de traçabilité. Il a expliqué le lien crucial entre l’exploitation illicite de l’or, le commerce de ce métal précieux et le financement des nombreux groupes armés opérant dans l’est de la RDC. Mettre fin à cette source de financement serait un pas significatif vers la stabilité.

En conclusion, la stratégie de l’ONU met particulièrement l’accent sur la promotion de la participation active des femmes et des jeunes aux initiatives de dialogue politique. Le rôle essentiel de ces acteurs dans la réalisation de la paix et de la sécurité dans la région est indéniable.

Face à cette situation préoccupante, il est impératif que la communauté internationale agisse de manière concertée pour éviter une escalade des tensions et favoriser la stabilité dans la région des Grands Lacs. Le dialogue, le désarmement et l’aide humanitaire sont les piliers sur lesquels repose l’espoir de mettre fin à cette période de tensions.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...