AccueilA la UneL'ODEP Applaudit la...

L’ODEP Applaudit la Vigilance de la Cour des Comptes Face à un Possible Détournement de Fonds

Par Manassé Kitemoko Kosi

Dans un communiqué émis mardi, l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a exprimé son appréciation envers la Cour des Comptes pour sa perspicacité dans la découverte d’irrégularités financières, évaluées à plus de 25 millions de dollars. Ces infractions financières impliquent diverses personnalités de premier plan, notamment Albert Yuma et Jacques Kamenga, respectivement anciens Président du Conseil d’Administration (PCA) et Directeur Général (DG) de la Gécamines, Deogratias Mutombo, ancien gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), ainsi que deux cadres de la Banque Commerciale Rawbank.

La Cour des Comptes, dans l’exercice de ses fonctions de contrôle, a formulé une demande d’interdiction de sortie du territoire à l’encontre de ces individus, et cette requête a été transmise à la Direction Générale de Migration (DGM) pour exécution.

Cependant, l’ODEP soulève des interrogations quant à la validité de cette mesure, en s’appuyant sur l’article 39 de la Loi Organique régissant la composition, l’organisation et le fonctionnement de la Cour des Comptes. Selon cette organisation de la société civile, cet article ne confère pas à la Cour des Comptes le droit d’impliquer directement la DGM ni les banques commerciales de cette manière.

L’ODEP, qui reconnaît les efforts de la Cour des Comptes dans la lutte contre la délinquance financière, insiste sur la nécessité de mener cette lutte en respectant les attributions spécifiques de chaque organe de contrôle et en suivant les procédures établies.

Dans cette optique, l’ODEP recommande que le parquet soit saisi afin d’engager les actions judiciaires appropriées pour faire la lumière sur cette affaire.

Il est essentiel de souligner que l’ODEP encourage la transparence et la reddition de comptes dans la gestion des finances publiques, tout en veillant à ce que les actions entreprises respectent scrupuleusement la législation en vigueur.

Manassé Kitemoko Kosi, pour Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.