AccueilA la UneKasaï Central :...

Kasaï Central : accusations de LUCHA contre le gouverneur John Kabeya concernant une présumée milice de jeunes délinquants

Par Manassé Kitemoko Kosi

La LUCHA, le mouvement citoyen lutte pour le changement, a récemment formulé des accusations graves à l’encontre du gouverneur de la province du Kasaï Central, John Kabeya. Selon le mouvement, le gouverneur est accusé d’orchestrer une milice principalement constituée de jeunes délinquants. Le but présumé de cette milice serait d’intimider toute personne critiquant la gestion de John Kabeya.

Ces allégations ont été rendues publiques dans un communiqué divulgué le samedi dernier, une copie de celui-ci ayant été obtenue par Infosdirect.net. Dans le document, il est mentionné que le gouverneur s’est impliqué dans la création d’une milice composée de jeunes délinquants, et cette milice serait employée pour contraindre toute personne qui ose critiquer sa gestion à se taire.

La LUCHA, dans sa correspondance, appelle le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi, à prendre des mesures contre le gouverneur John Kabeya. Ils invitent le Ministre de l’Intérieur à suspendre immédiatement Monsieur Kabeya, afin qu’il puisse être traduit devant les instances judiciaires compétentes pour enquêter sur ces allégations.

Selon la LUCHA, le gouverneur de la province du Kasaï Central aurait également été accusé de propager des discours tribalistes qui incitent à la haine tribale et au séparatisme. Ces allégations portent atteinte à son rôle en tant que responsable provincial, qui devrait plutôt œuvrer à résoudre les nombreux défis auxquels sa juridiction est confrontée.

Ces allégations graves lancées par la LUCHA suscitent des inquiétudes quant à la situation dans le Kasaï Central et la gestion de l’autorité provinciale. Il est essentiel que les autorités compétentes examinent de près ces allégations et prennent des mesures appropriées pour garantir la paix et la stabilité dans la région.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.