AccueilA la UneUne mystérieuse maladie...

Une mystérieuse maladie à Kindongo, Kwilu : trois décès signalés

Par Manassé Kitemoko Kosi

Kindongo, une localité de la province du Kwilu, est actuellement le théâtre d’une situation préoccupante. Une maladie inconnue, aux symptômes rappelant le Monkeypox, a fait son apparition et suscite des inquiétudes au sein de la population locale. Cette énigmatique maladie aurait déjà entraîné trois décès au centre de santé de Kindongo, et les autorités sanitaires tentent de comprendre sa nature.

Selon les informations rapportées, sept cas ont été recensés, et malheureusement, trois d’entre eux se sont soldés par des décès la semaine dernière. Cependant, il y a un éclair d’espoir, car quatre personnes ont pu se rétablir grâce à un traitement symptomatique. Pour tenter de lever le voile sur cette mystérieuse maladie, des échantillons ont été prélevés sur les patients et envoyés à l’Institut national des recherches biomédicales pour des analyses approfondies.

Le ministre provincial de la santé, Bena Mutuyi, a confirmé que le premier cas, ressemblant au Monkeypox, avait été admis à l’hôpital général de Bagata et mis en quarantaine. Cependant, il est regrettable que cette personne ait réussi à s’échapper de l’établissement de santé et ait été retrouvée dans un autre centre de santé de la même zone. Malheureusement, elle n’a pas survécu. De plus, des mesures d’hygiène inappropriées ont été prises lors des funérailles, provoquant ainsi deux autres cas de la maladie et deux décès supplémentaires.

Le ministre de la santé a saisi cette occasion pour rappeler à la population l’importance cruciale du respect des mesures barrières, en particulier dans le contexte actuel de la pandémie de la Covid-19. Bien que la nature exacte de cette maladie reste un mystère, malgré des symptômes similaires au Monkeypox, il est essentiel de prendre toutes les précautions nécessaires.

Il est important de noter que la province du Kwilu est déjà aux prises avec plusieurs épidémies, notamment la poliomyélite, la rougeole et la fièvre jaune. Les activités de vaccination connaissent des retards, principalement en raison de la grève des infirmiers et de la disponibilité limitée des intrants nécessaires à la vaccination.

La situation à Kindongo continue de susciter des interrogations, et les autorités sanitaires travaillent sans relâche pour identifier la nature de cette mystérieuse maladie et mettre en place des mesures appropriées pour la contenir.

Manassé Kitemoko Kosi, Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).